Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Grâce aux Marocains résidant à l’étranger : Création de 1000 PME au Maroc




Grâce aux Marocains résidant à l’étranger : Création de 1000 PME au Maroc
Pas moins de 1000 petites et moyennes entreprises seront créées au Maroc par les ressortissants marocains à l’étranger. La révélation vient d’être faite par le ministre délégué chargé de la Communauté marocaine à l’étranger, en marge de la 7ème édition du Smap-Immo à Paris. Mohamed Ameur, qui a effectué une visite samedi au Salon au terme d’une intense tournée en France, a fait état d’ « avancées concrètes » dans la réalisation de ce projet ambitieux, soulignant que ce projet est la meilleure illustration de « la contribution des Marocains du monde au développement économique, social et humain du Maroc ». Le ministre Ameur a précisé à cet égard que son département met en tête de ses priorités l’implication des compatriotes établis à l’étranger dans la gestion de la chose publique et dans les chantiers du développement humain de leur pays d’origine. « La communauté marocaine résidant à l’étranger constitue un élément générateur de cohésion sociale, de solidarité et de lutte contre la précarité », a fait valoir le ministre, mettant l’accent sur le rôle important que joue cette catégorie de citoyens dans « le développement du secteur financier de leur pays (banques, assurances, bourse). Par la même occasion, le ministre Ameur a mis en exergue l’engagement de l’état marocain pour faciliter l’investissement de ses ressortissants dans leur pays. Il en veut pour exemple les facilités qui leur ont été octroyées lors du Smap-Immo. « L’extension de la garantie Damane Assakane aux MRE est, en plus des facilités offertes par les professionnels du secteur immobilier, un élément encourageant et sécurisant pour les acheteurs de biens immobiliers au Maroc », a fait constater le ministre.  M. Ameur  a effectué une tournée dans le Nord, l'Est, l'Ouest et le Centre de l'Hexagone où il a rencontré des ressortissants marocains et des associations. Lors de ses réunions avec les compétences marocaines, le ministre avait souligné l'importance que le Maroc accorde à la mobilisation de ses élites expatriées, chantier qui constitue un axe prioritaire pour le pouvoir exécutif. A cet effet, le ministre a annoncé le projet de création d’un réseau des compétences marocaines qui mettraient en œuvre un programme de partenariat tripartite, autour de projets de développement économique et social, entre les opérateurs publics et privés marocains, les compétences porteuses de projets et des bailleurs de fonds et des entreprises du pays d'accueil. 

Anouar jihad
Lundi 24 Mai 2010

Lu 566 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs