Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gouvernement et majorité parlementaire accaparent les médias publics

Ils se sont taillés plus du double du temps d'intervention accordé à l'opposition




Le gouvernement et sa majorité parlementaire se sont taillé plus que le double du temps d'intervention accordé à l'opposition dans les bulletins d'information au titre du premier semestre 2015, selon le dernier rapport de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) sur les temps d'intervention accordés aux personnalités politiques sur les chaînes de radio et de télévision du pays.
La HACA précise, à ce propos, que le gouvernement et sa majorité parlementaire ont cumulé un temps d'intervention de plus de 10 heures et 53 mn, contre 3 heures et 26 mn pour les partis de l'opposition et plus de 38 mn pour les partis non représentés au parlement. Contrairement à l'article 6 de la décision du CSCA n° 46-06, le temps cumulé des interventions des membres du gouvernement et des partis de la majorité parlementaire a ainsi dépassé le double du temps consacré aux partis appartenant à l'opposition parlementaire au sein de la Chambre des représentants, à l'exception de la chaîne de télévision de Laâyoune où la part de l'opposition a dépassé celle du gouvernement et de sa majorité.  Le temps d'intervention des partis non représentés au Parlement a été le plus faible comparativement aux autres parts, n'a pas atteint le seuil de 10 % fixé par l'article 7 de la décision précitée, ajoute-t-on.
Au niveau des radios publiques, les interventions du gouvernement et des partis de la majorité ont cumulé un temps d'antenne de 12 heures et 13 minutes, contre plus d'une heure et 39 minutes pour les partis de l'opposition et moins de 9 minutes pour les partis non représentés au Parlement (en dessous du seuil de 10 % fixé par l'article 7 de la décision n° 46-06 du CSCA).
Selon la HACA, quatre centrales syndicales ont été classées au premier rang des interventions accordées aux organisations syndicales dans les médias audiovisuels au titre du premier semestre 2015, à savoir l'Union marocaine du travail (UMT), la Fédération démocratique du travail (FDT), la Confédération démocratique du travail (CDT) et l'Union nationale des travailleurs du Maroc (UNTM).

Jeudi 31 Décembre 2015

Lu 1395 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs