Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Giovanni Trapattoni bien placé pour le poste de sélectionneur du Onze national

L’option Advocaat ne serait pas à écarter




Giovanni Trapattoni bien placé pour le poste de sélectionneur du Onze national
Le nom du nouveau sélectionneur du Onze national devra être incessamment connu. Faute d’information officielle émanant des locaux de la FRMF,  c’est le groupe de presse italien, Mediaset, qui s’en est occupé pour annoncer Giovanni Trapattoni comme entraîneur de l’équipe du Maroc pour les quatre prochaines saisons. 
D’après la même source, Trapattoni devait avoir hier ses premiers contacts avec l’équipe fédérale fraîchement élue, et à sa tête le président de la Fédération Royale marocaine de football, Fawzi Lekjaâ qui a regagné le pays après un court séjour du côté du Caire où il avait assisté à la cérémonie du tirage au sort de la CAN 2015 dont les phases finales auront lieu au Maroc.
Depuis le remerciement de Rachid Taoussi en mois de septembre dernier, l’on a eu droit à toute une série de techniciens, aussi bien du cru que d’ailleurs, se faisant passer pour des prétendants au poste de sélectionneur. Sauf qu’en abordant la dernière ligne droite, étape marquée par l’arrivée des nouveaux fédéraux qui ont aussitôt mis en place une commission chargée de choisir un sélectionneur pour l’EN, la liste s’est rétrécie pour que seuls l’Italien Trapattoni, le Marocain Badou Zaki, le Français Herve Renard ou encore le Néerlandais Dick Advocaat restent en course. Celui-ci se trouve lui aussi au Maroc pour proposer ses services qui devraient soulager la trésorerie fédérale, au cas où le choix porterait sur le Batave, un sacré pactole oscillant entre 250.000 et 300.000 euros mensuellement. 
Toujours d’après Mediaset, Giovanni Trapattoni, 75 ans, a préféré l’option Maroc au détriment de la proposition de la Côte d’Ivoire, en raison de la présence de nombreux joueurs nationaux dans le Calcio, à commencer par le capitaine Mehdi Benatia, Adil Taarabt, Omar Kadouri et Zouhir Feddal.
En plus de cet atout, qui pourrait être également plaidé par Advocaat s’il avance la piste des joueurs maroco-néerlandais, Giovanni Trapattoni se dit hautement intéressé par le futur challenge du Onze national, à savoir la Coupe d’Afrique des nations organisée dans moins un an au Maroc.
Après une carrière de joueur longue de  de 14 saisons (1957-1971) au Milan AC, Giovanni Trapattoni a intégré l’univers du coaching en 1974. Ce vieux routier s’était occupé des commandes techniques, outre le club de ses premières amours le Milan, de la Juventus, de l’Inter, de Cagliari, de Fiorentina, du Bayern Munich, du Benfica, de Stuttgart, alors qu’il a été en deux temps sélectionneur de l’Italie (2000-2004) et de la République d’Irlande (2008-2013). 

Mohamed Bouarab
Mercredi 30 Avril 2014

Lu 971 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs