Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gilles Pargneaux : Un retour à la normale




Après la réintégration du Maroc au sein de l’Union africaine ce lundi 30 janvier, Gilles Pargneaux, député européen et président du groupe d’amitié Union européenne-Maroc a souhaité s’exprimer :
 «Le retour du Maroc au sein de l’Union africaine est un retour à la normale. Une telle organisation ne pouvait pas fonctionner correctement, ni répondre aux grands défis auxquels fait face l’Afrique d’aujourd’hui, sans la présence d’un de ses pays fondateurs, et de poids, tel que le Maroc.
Ce retour est une belle victoire pour le Maroc. Les chefs d’Etat de l’Union africaine ont été sans appel : le retour s’est décidé à une écrasante majorité témoignant de l’importance accordée au Maroc par ses partenaires africains.
Il s’agit aussi d’une belle victoire pour Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Depuis près d’un an, nous avons pu constater ses efforts diplomatiques sans relâche qui ont abouti aujourd’hui par un succès diplomatique sans équivoque.
Ce retour, c’est également une excellente nouvelle pour l’Afrique. Avec le Maroc en son sein, l’Union africaine ne pourra que mieux traiter les grands sujets du continent : développement économique, sécurité, lutte contre le terrorisme, changement climatique et adaptation de l’agriculture africaine... autant de sujets sur lesquels le Maroc dispose d’une expertise reconnue et qui, désormais, pourra bénéficier à l’ensemble de l’institution africaine.
Enfin, il est clair que le retour du Maroc au sein de l’Union africaine est une bonne nouvelle pour l’institution en tant que telle. Ce retour en fait une institution réellement représentative de son continent et, par conséquent, renforce sa crédibilité auprès de ses partenaires internationaux, en premier lieu l’Union européenne. Avec le retour du Maroc, c’est le dialogue Europe-Afrique qui va pouvoir encore plus se renforcer.
Cette décision de l’Union africaine est donc un succès tant pour le Maroc et l’Afrique que pour les institutions internationales comme l’Union africaine et l’Union européenne».

Vendredi 3 Février 2017

Lu 1050 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs