Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Giaccherini : L'équipier modèle a montré la voie




Giaccherini : L'équipier modèle a montré la voie
Auteur du premier but du choc Belgique-Italie (0-2), lundi à Lyon en match de la 1ère journée du Groupe E, le milieu Emanuele Giaccherini, considéré comme un équipier modèle par Antonio Conte qui a été son entraîneur à la Juventus, a montré la voie.
Et c'est sur une action typiquement "juventina" que ce joueur de poche (1,67 m), âgé de 31 ans, physiquement comparable au Français Mathieu Valbuena, a donné l'avantage à la Nazionale en première période.
Il a pris le meilleur sur Thibault Courtois de près à la réception d'une longue passe en profondeur délivrée par le défenseur central Leonardo Bonucci, qui a été son coéquipier à la Juventus (32e).
Sur son résultat face aux Diables rouges, l'Italie lui doit beaucoup.
Car, peu après avoir marqué son quatrième but en sélection pour 26 capes, Giaccherini, sur une intervention défensive cette fois-ci, a sans doute sauvé les Azzurri de l'égalisation en reprenant in extremis Kevin De Bruyne bien servi par Marouane Fellaini et idéalement placé pour marquer (41).
Après avoir débuté à Cesena durant la saison 2003-3004, "Giak" a, par la suite, été prêté à plusieurs clubs de Lega Pro (3e div.), à Forli, Bellaria Igea ou encore Pavie avant de reprendre avec Cesena (2008-2011) en Serie B puis Serie A, niveau auquel il a joué son premier match en 2010, à 25 ans.
C'est en 2011 qu'il a pu rejoindre la Juventus, alors entraînée par Conte.
Durant sa carrière, "la Pulce di Talla" ("La puce de Talla", sa ville natale de Toscane) a été plutôt considérée comme un joueur solide, travailleur et altruiste.
C'est ce qu'il a été aussi à la Juve où il n'était pas toujours titulaire, sans jamais pour autant contester son statut de remplaçant au service de l'équipe.
Et lundi face aux Belges, outre son but et son sauvetage, son activité a été sans faille sur le côté gauche, n'hésitant pas à revenir compenser pour se retrouver parfois en défenseur central comme sur son intervention devant De Bruyne.
Cet état d'esprit colle bien à cette Nazionale que l'on dit la plus faible de l'histoire du football italien.
"Je suis à disposition de l'équipe et j'essaie de donner le maximum, de faire ce que me demande l'entraîneur. Pour moi, la chose la plus importante était la victoire. Je suis heureux d'avoir marqué mais la notion de groupe est la plus importante avant toute autre chose", a-t-il déclaré à la fin du match.
Deux fois champion avec la "Vieille Dame", il a bien cherché à profiter de cette notoriété pour tenter sa chance en Angleterre, en 2013 à Sunderland, entraîné par l'Italien Paolo Di Canio.
Mais sa réussite a été plus ou moins bonne et il est rentré en Italie pour signer à Bologne à l'été 2015, inscrivant 6 buts en 21 matches cette saison.
Déjà appelé par Cesare Prandelli pour disputer l'Euro 2012 où il a honoré sa première sélection contre l'Espagne (1-1), Emanuele Giaccherini justifie donc pleinement la confiance d'Antonio Conte envers lui.


Résultats
Matches de lundi

Groupe D

Espagne-Tchéquie : 1-0
Groupe E
Irlande-Suède : 1-1
Belgique-Italie : 0-2

Programme
du mercredi


Groupe B
 13h00 : Russie-Slovaquie
Groupe A
16h00 : Roumanie - Suisse
Groupe A
19h00 : France – Albanie

 

Mercredi 15 Juin 2016

Lu 565 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs