Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ghardaïa la marocaine




Une autre malheureuse sortie.  Une de plus. De trop. On la doit cette fois à quelqu’un supposé, de par son âge, être sage. Ce même Ouyahia qui a usé son froc à force d’écumer mille et un sièges avant de se porter au chevet du président Bouteflika, puisse Dieu lui redonner santé et vigueur ou du moins lui assurer un départ digne.
Emboîtant le pas à d’autres «analystes» impertinents et indécents, l’actuel directeur du cabinet présidentiel n’a rien trouvé de mieux pour justifier les graves incidents de Ghardaïa que de se tourner vers le Maroc. Ce qui doit relever, sans doute aucun, d’un strabisme désespérant.
Le pourtant trop chevronné Ahmed Ouyahia a commencé par user d’une assertion vieille comme le temps, et dont sont férus, en particulier, les dictateurs du monde entier. «Des mains étrangères sont derrière les incidents de Ghardaïa». Dont acte.
Ne partez pas. Il y a mieux. Pour plus de précision, l’insoupçonnable homme d’Etat tente timidement mais sûrement de donner un nom ou un visage à ces «mains étrangères».
Faisons l’effort de le suivre dans son insoutenable raisonnement, bien que ce ne soit pas facile. Si, ose-t-il, Ghardaïa est à feu et à sang, c’est parce que l’Algérie soutient le droit à l’autodétermination des Sahraouis. Y aurait-il quelque asile psychiatrique chez les voisins ? Sinon, on serait prêt, de ce côté-ci, à ressusciter, rien que pour lui, « Bouya Omar ».
Ledit cabinard (drôle de fin de parcours au fait) fait tout de même preuve d’une certaine présence d’esprit, en disant que le soutien dont il a parlé a valu à l’Algérie beaucoup d’inimitié. Tout à fait. Mais qu’il se détrompe. Sûrement pas de la part du Maroc qui, lui, fait avec, tout en vaquant à ses occupations et en poursuivant ses avancées dans différents domaines et la réalisation d’importants chantiers à travers tout le pays, ses provinces du Sud en tête. L’inimitié qu’a récoltée Alger et que récolte l’Algérie officielle émane de l’Algérie, la vraie, celle du peuple. Un peuple qui a trop de mal à comprendre pourquoi tant d’efforts et de moyens dilapidés pour une prétendue cause qui, de toute façon, n’a jamais été sienne.
Les Algériens ne sont pas sans savoir que ce fameux soutien profite à des gradés affairistes et à des politiciens intéressés.
Les détournements de l’aide internationale, les trafics d’armes, de drogue, les accointances avec les réseaux terroristes … ce n’est sûrement pas le peuple algérien qui en tire profit.
Aujourd’hui, c’est Ghardaïa, un conflit qui, soit dit en passant, remonte, comme par hasard, à 1975, l’année de la Marche Verte, de la récupération par le Maroc de son Sahara … Celle aussi qui a vu Alger s’inventer une soi-disant cause au détriment de celles  du développement, du bien-être d’un peuple qui se meurt sur un sol gorgé de richesses, mais dont il ne voit jamais la couleur.

Mercredi 15 Juillet 2015

Lu 2622 fois


1.Posté par Mahrez le 14/07/2015 19:17
De grâce, de Grâce, svp dites à M. SELLAL de se taire. Il est incompétent, et d'une incapacité criminelle pour gérer le pays.
Comme toujours depuis 53 ans, les problèmes ne sont pas dus à l'incompétence des" ir" responsables politiques Algériens, mais à la main de l'étranger, donc du Maroc en priorité.

Quand on est incompétent, on laisse la place et on se tait.

je pense exactement la même chose de M. OUYAHIA grand serviteur du clan également. S'il devient président, l'Algérie ne s'en relèvera pas.

Ce qui rassure, c'est que le développement du Maroc et de la Tunisie pourra être suivi par l'Algérie dans quelques temps.Mais pour se faire, il faut prier pour que dieu sonne la fin du pétrole afin que les rats du FLN, sous toutes ses formes, quittent le navire.

SAHA F'TOUKOUR et Aidouk Mabrouk

PS : Je suis Algérien âgé de 50 ans

2.Posté par Othmans le 15/07/2015 11:03 (depuis mobile)
Bonjour, j''ai lu dans un média Algérien que en 1962 il y avait déjà à Ghardaya des partisans de l''autonomie sans que il y ait de lien les tribus de Tindouf ont demandé à revenir au Maroc. Degaules ne voulait pas faire plusieurs référendum.

3.Posté par Plékhanov le 16/07/2015 01:30
Pour survivre,le régime et les généraux algériens qui l'on instauré, ont besoin de faire croire en l'existence d'ennemis et la carte marocaine leur a toujours été d'une grande utilité.Seulement,la nuit du mensonge laissera tôt ou tard place à la lumière de la vérité et ce sont les citoyens algériens eux-mêmes qui finiront par démasquer le pire bluff que la communauté internationale aura vécu dans cette région du monde.

4.Posté par Djazairi le 16/07/2015 16:15
Bonjour
j'ai visité le maroc en 2010 et 2014. j'ai vu à quoi ressemble le maroc. il y a un seul roi et un gouvernement. il y a un peuple qui travaille avec bien sur de la pauvreté et un développement plus ou moins équilibré. Des services, des banques très bien développés.
la seule différence de taille qui existe entre ces deux pays, c'est que les responsables marocains aiment leur pays et défendent ses intérêts. par contre en Algérie, nos responsables aiment voler, s'accaparer des biens du peuple, corrompus et même considérés comme des traîtres. avec toutes les richesses qu'on a, l'Algérie importe des oranges, de l'Ail, des oignons, des sous vêtements, des chaussettes, etc.... c'est malheureux. On continue toujours à mentir aux gens que c'est le Maroc qui est derrière les événements de Ghardaia; donc ce Maroc qui a pu faire des dommages en Algérie est le plus fort.
Continuer à mentir afin de faire dormir le peuple par vos mensonges sur la guerre de libération, sur le FLN, sur le terrorisme, etc...

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs