Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gerets offre un énième ratage au Onze national




Ce n’est pas en glanant de petits points que le Onze national parviendra à décrocher son ticket pour le mondial FIFA dont les phases finales auront lieu en 2014 au Brésil. Après le nul forcé lors de la journée inaugurale à Bakau face à la Gambie, l’équipe du Maroc a évité le désastre, samedi au Grand Stade de Marakech, en recollant au score devant la formation ivoirienne (2-2) et ce, pour le compte de la seconde manche, groupe C, des éliminatoires de la Coupe du monde.
Les Ivoiriens conduits par Didier Drogba, star au vrai sens du terme,  n’ont pas eu besoin à se produire à leur top niveau devant un adversaire déboussolé depuis l’arrivée d’un certain Eric Gerets, critiqué par tout le monde et protégé par une instance fédérale qui s’ingénie à mettre cette sélection dans une mauvaise posture. Pour le moment, elle le réussit parfaitement d’ailleurs.
Pour cette deuxième sortie, l’équipe nationale a failli laisser ses plumes devant la sélection ivoirienne qui a trouvé la faille dès la 8ème minute de jeu par l’intermédiaire de Salomon Kalou qui s’est offert au sprint Belamâlem et sur un lob Lamyaghri. Les Nationaux,  en produisant beaucoup plus du n’importe quoi que du jeu, ont pu tout de même recoller au score sur un penalty sifflé avant le retour aux vestiaires et transformé par Houcine Kharja.
Lors du second half et sous la houlette du maître belge de la pagaille, ses protégés n’ont pu trouver des solutions face à un adversaire qui ne s’est pas fait prier pour dérouler et attendre l’heure du jeu pour doubler la mise par Kolo Touré, profitant d’une bévue monumentale de l’arrière-garde marocaine. Fort heureusement que le réserviste Hamza Bourazzouk a sauvé la mise aux ultimes souffles de la partie, remettant les pendules à l’heure.   
L’on a eu droit donc à une équipe nationale poussive, limitée, atone…sauf aux yeux d’un certain Eric Gerets qui, en continuant à s’en mettre plein les poches,  ne trouve aucune gêne à sortir des justifications qui insultent l’intelligence des Marocains.
Le bonhomme se voit encore sélectionneur et se projette de petites vacances avant le voyage en Arabie Saoudite pour disputer la Coupe arabe des nations. D’ici le 20 juin, souhaitons une réaction des fédéraux pour limiter les dégâts et trouver un vrai sélectionneur capable de conduire l’équipe à bon port. Les carottes sont plutôt cuites, excepté pour les candides, pour une qualification au Mondial (2 pts en deux matches contre 4 pour la Côte d’Ivoire), mais il reste un billet pour la CAN 2013 en Afrique du Sud qu’il faudrait décrocher. Et cela se jouera en un match aller (7-9 septembre prochain) et retour (12-14 octobre prochain). Mais tant que Gerets est dans les parages, l’on ne peut rien espérer de bon.

Mohamed BOUARAB
Lundi 11 Juin 2012

Lu 994 fois


1.Posté par smailben le 11/06/2012 10:09
Je pense que cet article ne révèle qu'un avis assez trouble du match que l'on a pu voir... Bien au contraire, Eric Gerets a pu construire avec des joueurs jeunes une équipe qui a pu produire un football assez fluide face à la meilleure équipe africaine!
En comptant les absences des principales pépites que l'on a pu découvrir l'an passé (grace à un certain Eric Gerets encore..), le sélectionneur a très bien sauvé la mise en arrachant un point précieux qui nous laisse dans la course aux qualifs. Aussi Gerets a pratiqué ce qu'on appelle un "coaching gagnant" avec les entrées de Salhi et Abourrazouk (qui n'est en passant pas un réserviste).
Tout ce que l'on peut dire, c'est que l'équipe contruite contre la cote d'ivoire était une sorte d'équipe "B" si l'on voit toutes les absences (Boussoufa, Belhanda, Assaidi, Ahmadi,...) mais a pu montrer de très bon éléments comme Abourrazouk (bien meilleur que El Arabi) ou El Khaliqi et Berdich.
Au final, je trouve que cet article ne fait que chercher la critique sans avoir une connaissance des conditions dans lesquelles Eric Gerets travaille. Si l'on voit les forums des supporters et les réseaux sociaux, vous verrez que la communauté reconnait laaargement le fait que Gerets a fait les bons choix pour ce match et que... le meilleur est à venir.
A bon entendeur.
Ce n'est pas en un éclair que nous serons champions... surtout pas en ralant sur un sélectionneur qui fait son travail.

2.Posté par Amine B le 11/06/2012 10:25
Il faut que ces journalistes a la noix commencent à faire leur travail correctement et faire des analyses objectives et non une analyse frustré!!

L'article ne mentionne en aucun moment que le Cote d'Ivoire est classé 16ème dans le classement mondial, avec des joueurs de la classe Mondiale (Je ne parle pas que de Drogba) et premier d'Afrique. L'article n'a pas remarqué que l'équipe aligné et très jeune et débute à peine, qui majoritairement sors de la botola et que malgré tout ils ont tenu le coup!!

Aucun article n'a mentionné que les changements mené par le sélectionneurs y sont pour quelques choses (le passeur et le buteur) des joueurs fraichement convoqués, au contraire certains ont avoué le contraire... En plus certains qui avaient critiqué la convocation des joueurs en manque de temps de jeu à l'image de Chamakh et Hadji, ont critiqué leur non convocation, sachant que leurs situation n'a guere mieux évolué, alors j'aimerai savoir ce qu'ils veulent.

Moi je dis, apres le nul ou d'une défaire (injuste), le nul au gout d'une victoire bien mérité!!

De la même manière qu'aucun journaliste n'a protesté contre l'arbitrage face à la Gambie nous refusant un pénalty claire comme un soleil du mois de Juillet et un but en toute légitimité sans oublier la faute imaginaire qui donné le but!!

Si le métier de journaliste consiste aujourd'hui à attaquer l'entraineur il faut nous le dire, à l'image des commentateurs pourrie d'Arriyadia, on lira vos articles différemment.

Je ne défends pas Eric Gerets, mais j'aimerai bien de temps en temps lire un vrai article de journal objectifs!! Sur la faille de sa tactique, sur la tactique adverse, ce qui a bien marché et non marché. Et non un article qui parle de son salaire!! Et les journaliste le savent et ne le disent pas, l'entraineur est payé par les sponsor de l'EN!! Sinon, le salaire seraient moins intéressant (non?)

Et ceux qui clame aujourd'hui Zaki, je suis sûr que c'est les même qui l'ont poussé à la démission en 2005 (en plus de ces problèmes internes)!! Et avec tous mon respect à la personne de Zaki voyez vous même ses résultats ces dernières année, elles sont plutôt négatives!!

Alors S'il vous plaît les critiques pour les critique, c'est pas constructifs c'est destructifs!! la construction a besoin de temps et de soutien.

Si vous vous sentez capable d'être sélectionneur ou/et membre de la fédération postuler et on verra ce dont vous êtres capable

Alors bande de frustrés, supporters et journalistes, abstenez vous!!

3.Posté par Zizou le 11/06/2012 11:13 (depuis mobile)
j'aurai bien aimé voir celui qui a écrit ce long paragraphe ..... a sa place.Voir des gens ki tritique alr ke gerets fait tt son Possible pour que la sélection avance ce n'est pas lui qui joue on ne peut juger c choix si on n'est pas a sa place

4.Posté par Zizou le 11/06/2012 11:22 (depuis mobile)
Et aussi si on fait 2-2 face a cote divoire c'est Parce-que il y avait bcp dabsent Éric geret c débrouillé avk les moyen du bord é on peut dire qu'on s'en sort bien avec 1 match nul é en dominn le match maintnn il faut gagné le match retour Abidjan

5.Posté par Mohamed BOUARAB le 11/06/2012 12:49
Cher monsieur Amine qui connait le football mieux que tout le monde
Quand on s’adresse à une personne, on ne dit pas « journalistes à la noix », c’est impoli, cher monsieur qui ne connait que dalle au football et je vais vous dire pourquoi.
Quand vous dites que le Maroc a affronté une équipe de classe mondiale, on peut vous accorder cette assertion. Sauf que se fier à un classement FIFA, qui est bidon du fait qu’il ne reflète en rien les vraies forces d’une sélection (contrairement au classement ATP), dénote bien de votre incompétence et votre ignorance en la matière.
Quand vous dites qu’Eric Gerets est payé par les sponsors, on peut vous accorder ce propos. Sauf qu’il s’agit de sponsors pas si privés que ça : Maroc Telecom, OCP, CDG, Banque Al Maghrib ou encore la SNRT, s’il s’agit d’entreprises privées, alors là monsieur, vous êtes complètement déconnecté de la réalité.
Quand vous dites qu’on n’a pas parlé des erreurs d’arbitrage lors du match Gambie-Maroc, je vous invite à consulter notre site pour relire l’intégralité du papier, sinon pour vous faciliter la tâche, voilà le passage où je parle des erreurs d’arbitrage : « Pathétique, certes, mais il faut rendre à cette équipe marocaine ce qui lui appartient. Le score aurait pu être en sa faveur avant le retour aux vestiaires si l’arbitre avait sifflé un penalty évident et s’il n’avait pas refusé un but de Yassine Salhi qui n’était pas en position de hors-jeu ».
Bref, avant de se lancer dans des attaques aussi gratuites qu’infondées, vous devriez faire la part des choses et avant tout soigner votre français qui vous ridiculise. Surtout que Gerets n’a pas besoin d’une personne comme la vôtre pour le défendre. Ça le désavantage beaucoup plus que ça ne l’arrange.
A la prochaine

6.Posté par Amine B le 11/06/2012 13:09
Je tiens à vous adresser mes excuses pour l'expression "journaliste à la noix". Je suis sincèrement désolé et reconnait que c'est impoli de ma part. Mais ce fut une réaction trop à chaud.

7.Posté par Abdeldjebbar le 11/06/2012 17:02
SAUVEZ LES SOLDATS DE L'ATLAS.
Ce n'est pas monsieur Eric Guerets qui va emmener les lions de l'atlas au mondial 2O14. Franchement il n'a rien apporté à cette équipe du Maroc. Aucun fond de jeu aucune équipe type. Cette entraineur a eu plus de chance que Zaki alors que ce dernier avait plus de victoire que le belge.Il y a une année le 04 Juin 2O11 le Maroc a battu l'Algérie par 4 à 0. Aucun Marocain n'avait eu le courage de dire, attention ce n'est qu'un feu de paille puisque il y avait un entraineur """INCOMPÉTENT""" qui s'appelle Bencheikha. Pour les Algériens c'était un mal pour un bien et pour les Marocains un bien pour un mal.
Depuis l'Algérie se trouve avec un entraineur qui a métamorphosé l'équipe des fennecs 6 matchs un nul 4 victoires ET INE D2FAITE CONTRE LE Mali. Les lions de l'atlas sont restés sur ce nuage de cette victoire de 4 à 0, et même l'élimination de la CAN ne les a pas réveillés de ce long sommeil.

""""Eric gurets est le Bencheikha de l’Europe""". j'aimerais bien voir le Maroc l'Algérie et la Tunisie au mondial Brésilien;

8.Posté par Sbai le 11/06/2012 17:03 (depuis mobile)
À tout les funs du foot et surtout ceux qui savent ce que c''est le foot-ball. C''est pathétique ce qu''a commenté monsieur smailben, je me demande si il est ami avec gerets, hélas la fédération souffre de bureaucrates qui n''ont toujours pas compris.

9.Posté par Anouar le 11/06/2012 21:19
Avant toute chose merci Monsieur Mohamed BOUARAB pour cet article. Cela fait plaisir de voir qu'il existe encore des journalistes qui osent relater des FAITS. J'ai l'impression que beaucoup de vos confrères n'osent pas dire du mal de Gerets. Le bilan de Gerets c'est quoi? Une élimination au premier tour de la Can 2012 et un bilan de 2 points sur 6. Maintenant quand je lis de la part de "Zizou" que Gerets c'est débrouillé avec les moyens du bord. Je te rappelle "Zizou" que c'est Gerets qui a décidé de ne pas appeller Chamakh, Tarrabt, Hadji, Carcela, etc...Bien sur qu'ils ne sont pas titulaires, mais au moins ils auraient aider.

10.Posté par Khalid de Mtl le 12/06/2012 17:29
Personnellement, je ne doute pas dans la compétence de Mr Gerets en tant qu’entraineur d’équipe, d’ailleurs, son expérience en témoigne. Parc contre, ce monsieur n’a aucune expérience comme sélectionneur et entraineur d’équipe nationale. Il n’a aucune expérience africaine. La faute n’est pas à lui. Il n’a jamais sollicité d’entrainer notre équipe nationale. C’est la FRMF dirigée par une personne qui n’a aucun lien ni de près ni de loin avec le football qui l’a supplié d’accepter cette responsabilité et ce moyennant un salaire impossible à justifier. La désignation de Gerets n’est pas le premier indice de l’incompétence de la FRMF en la matière. N’est pas elle la première au monde à designer quatre entraineurs pour une même sélection et en même temps? Je me demande si Monsieur Fassi Fihri n’a pas breveté son invention. Il y’a beaucoup de choses qui ne vont pas à la FRMF elle récompense l’équipe championne de la Botola par un chèque équivalent à ce que gagne le sélectionneur national en un mois. Citez-moi une seule fédération de football d’un pays qui a un football développé qui a un si grand déséquilibre dans la répartition et gestion de ses ressources matérielles. Pourquoi ne pas payer un sélectionneur national local avec un salaire raisonnable (entre 30 millions de MAD et 50 MAD le mois) et mettre la balance dans la formation des cadres et compétences marocaines et la formation des jeunes talents? N’est-ce pas un moyen de développer le football national? De toute façon, même si on engage le meilleur entraineur au monde avec le plus gros salaire au monde, on ne pourra jamais gagner la coupe du monde si on ne commence pas par la base.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs