Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

George Mitchell en tournée au Proche-Orient : Hillary Clinton appelle Israël à faire le choix de la paix




La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a appelé hier Israël à «faire des choix difficiles mais nécessaires pour la paix» au Proche-Orient.
Une avancée vers la paix «exige que toutes les parties, y compris Israël, fassent des choix difficiles mais nécessaires», a déclaré Mme Clinton, avant l'arrivée à Washington du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui refuse de céder sur un gel de la colonisation.
La secrétaire d'Etat devait prononcer un discours dans la journée à Washington devant le Congrès annuel de l'AIPAC (American Israël Public Affairs Committee), le principal groupe de pression juif américain, qui doit recevoir également Netanyahu.
Ce dernier était attendu hier à Washington, où il devait rencontrer le président Barack Obama pour tenter de rétablir des relations dégradées avec Washington en raison des tergiversations du gouvernement israélien concernant le processus de paix.
Pour sa part, l'émissaire américain pour le Proche-Orient, George Mitchell, a appelé lundi à Amman Israéliens et Palestiniens à la «retenue» après les violences dans les territoires palestiniens et à Jérusalem-Est, afin de permettre la tenue de pourparlers indirects.
«Au nom des Etats-Unis et du président Obama, j'appelle toutes les parties à la retenue, il est nécessaire d'avoir une période de calme et de tranquillité au cours de laquelle nous pouvons tous aller de l'avant dans l'effort dans lequel nous sommes engagés», a déclaré M. Mitchell, au terme d'un entretien d'une heure avec le président palestinien Mahmoud Abbas.
L'émissaire américain, qui a rencontré M. Abbas au domicile de l'ambassadeur de Palestine à Amman, a affirmé qu'il poursuivrait «dans les prochains jours» ses discussions avec les responsables israéliens et palestiniens afin d'établir «les conditions qui permettront de lancer les pourparlers indirects et d'avancer vers la paix et la prospérité pour tous».
Il a relevé que le président palestinien «a exprimé ses inquiétudes face aux évènements récents, y compris à Naplouse» où quatre Palestiniens sont morts en 24 heures.
L'Autorité palestinienne a accusé dimanche Israël de répondre aux efforts diplomatiques par «l'assassinat» de Palestiniens, et d'entraver la reprise du dialogue par sa politique de colonisation à Jérusalem-Est annexée.
Devant l'impossibilité de négociations de paix directes interrompues depuis fin 2008, les Etats-Unis ont obtenu des deux parties de participer à des pourparlers indirects, que doit mener M. Mitchell.
Le début de ces négociations a été différé après le feu vert donné le 9 mars par l'Etat sioniste à la construction de 1.600 nouveaux logements dans la partie Est de la ville d’Al-Qods occupée. Depuis cette annonce, de fréquents accrochages ont lieu entre manifestants palestiniens et forces israéliennes.
Les Palestiniens exigent le gel de la colonisation avant toute reprise des discussions.

AFP
Mardi 23 Mars 2010

Lu 228 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs