Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Géo-Afrique promet un focus sur le secteur des infrastructures




De retour pour une troisième édition, la Géo-Afrique 2017 entend braquer ses projecteurs sur le secteur des infrastructures. La Société internationale des géosynthétiques, section Maroc organise, ainsi du 8 au 11 octobre prochain à Marrakech, le 3ème Congrès régional africain des géosynthétiques (Géo-Afrique 2017) sous le thème : «Géosynthétiques .. une protection efficace des ressources naturelles».
Selon un communiqué rendu public à l’occasion, ce congrès, organisé sous la supervision de la Société internationale des géosynthétiques et en collaboration avec le Comité marocain des géosynthétiques, constitue une opportunité pour les professionnels du secteur d’ingénierie et de construction ayant trait à ces géosynthétiques. L’objectif étant d’échanger autour de la croissance du secteur des infrastructures en Afrique.
Cet événement, considéré comme l’une des plus grandes manifestations professionnelles dans le domaine des géosynthétiques en Afrique, est marqué par la participation de professionnels, d’entrepreneurs, de patrons d’entreprises industrielles, de chercheurs et d’étudiants. Ceux-ci débattront notamment de sujets relatifs à l’utilisation des géosynthétiques dans les ouvrages hydrauliques, projets d’infrastructures et agricoles, le sol armé et solidifié, ainsi que la protection du littoral et de l’environnement.
Selon la même source, le programme de cette manifestation comprend des ateliers, une exposition et des conférences modérées par des experts marocains et étrangers. Celles-ci portent, notamment, sur l’utilisation des géosynthétiques pour réaliser un développement durable et leurs rôles en consolidation des infrastructures de transport, d’eau et autres.
Pour rappel, la société internationale des géosynthétiques est une association à but non lucratif dédiée au développement scientifique et technique des géotextiles, géomembranes et produits apparentés. Quant au Comité marocain des géosynthétiques, créé le 13 décembre 2012, il vise à constituer un espace de rencontre entre les ingénieurs et les techniciens, et à encourager les investisseurs à échanger autour de leur expertise, réussie ou en difficulté, en géosynthétiques et produits apparentés.

Mustapha Elouizi
Jeudi 5 Octobre 2017

Lu 780 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs