Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gaza toujours sous les bombardements israéliens


70 Palestiniens dont trois chefs du Hamas tués depuis la rupture du cessez-le-feu de mardi



Gaza toujours sous les  bombardements israéliens
 
Quatre Palestiniens ont été tués vendredi par deux frappes israéliennes distinctes dans la Bande de Gaza au 46ème jour de la guerre, ont indiqué les secours.
Deux d'entre eux ont trouvé la mort dans une frappe sur une maison de Nousseirat, dans le centre du territoire. Deux autres ont été tués à Deir Al-Balah (centre), selon les secours locaux.
Environ 70 sont morts depuis la rupture d'un cessez-le-feu de neuf jours mardi soir et l'échec de négociations indirectes entre Israéliens et Palestiniens au Caire. Plus de 2.080 Palestiniens ont été tués depuis le 8 juillet et le début de l'opération israélienne "Bordure protectrice" contre le Hamas qui contrôle la Bande de Gaza.
Alors qu’à l'ONU trois pays européens préparent une résolution pour un cessez-le-feu, Israël a infligé un coup sévère au Hamas dans la Bande de Gaza d’une attaque ciblée israélienne qui a tué jeudi matin trois commandants de la branche armée du Hamas après avoir tenté d'éliminer son chef. 
Les deux chefs des Brigades Ezzedine al-Qassam, ainsi que Mohammed Barhoum, également présenté comme un dirigeant du bras armé du Hamas, ont été tués à Rafah par un raid de l'aviation. 
Le raid a fait au moins quatre autres morts dans cette ville du sud du territoire à la frontière égyptienne, ont indiqué les secours.
Il n'a laissé de l'immeuble dans ou près duquel se trouvaient les victimes qu'un cratère et un tas de ruines.  A en croire des témoins, les Israéliens ont décoché pas moins de neuf missiles.
 Mohammed Abou Chamala, commandant pour le sud de la Bande de Gaza, et Raëd Al-Atar étaient notamment traqués pour leur implication dans l'enlèvement du soldat Gilad Shalit en 2006. 
Raëd Al-Atar était considéré comme le principal ingénieur du système sophistiqué de tunnels d'attaques du Hamas, dont la destruction est une priorité de l'offensive israélienne déclenchée le 8 juillet.  Des milliers de partisans du Hamas en colère ont accompagné les trois hommes au cimetière.
Les tirs de roquettes ont épargné l'aéroport international de Tel-Aviv, malgré la mise en garde des Brigades Al-Qassam qui avaient laissé entendre qu'il serait à nouveau pris pour cible.
A l'ONU, le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne préparent une nouvelle résolution du Conseil de sécurité appelant à un cessez-le-feu immédiat et durable, ont indiqué des diplomates.
 Une initiative visant, à obtenir le soutien unanime des 15 membres du Conseil de sécurité alors qu'une résolution proposée par la Jordanie a rencontré des résistances, surtout de la part des Etats-Unis.
Des responsables de l'ONU ont  souligné que les hostilités compromettaient leur capacité à répondre aux besoins pressants des quelque 1,8 million d'habitants de l'enclave. Environ 435.000 Palestiniens ont été déplacés depuis la reprise des violences mardi.
L'émir du Qatar, cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, dont le pays soutient le Hamas, a réuni à Doha Khaled Mechaal, chef en exil du Hamas, et le président palestinien Mahmoud Abbas pour des concertations. 
 

AFP
Samedi 23 Août 2014

Lu 545 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs