Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Garantir une bonne intégration professionnelle des diplômés

L'UAE offre 196 filières au titre de l’année universitaire




Garantir une bonne intégration professionnelle des diplômés
L'Université Abdelmalek Essaâdi (UAE) de Tétouan a offert 196 filières durant l'année universitaire 2014-2015, contre 188 une année auparavant, afin de garantir une bonne intégration professionnelle des diplômés, a affirmé récemment à Tétouan, le président de l'Université, Houdaifa Ameziane.
Intervenant lors d'une conférence de presse, M. Ameziane a précisé que les deux tiers de ces filières sont des formations professionnelles, et ce afin de répondre aux besoins du marché du travail aux niveaux régional et national, notant que ces formations ont enregistré une hausse de 67% par rapport à leur effectif depuis 4 ans. 
Il a, dans ce cadre, fait savoir que le taux d'intégration des lauréats des établissements relavant de l'Université, reconnue pour son accès limité au marché d'emploi, a atteint 80% contre 25% pour les diplômés des établissements ayant un accès ouvert.
Il a également souligné que l'université Abdelmalek Esaâdi vise à diversifier son offre de formation et à augmenter le nombre de spécialités professionnelles, afin de renforcer le rôle primordial que joue l'université dans la promotion de la croissance dans la région de Tanger-Tétouan, et de répondre d'une manière optimale aux besoins du marché d'emploi.
Pour ce qui est de la stratégie pédagogique de l'Université, qui accueille actuellement 62.000 étudiants contre 32.000 en 2013, M. Ameziane a souligné que les actions entreprises ont permis d'améliorer la rentabilité universitaire, à travers la lutte contre la déperdition universitaire et l'amélioration des conditions d'étude, afin d'aider les diplômés à s'intégrer facilement dans le marché d'emploi, relevant que le taux de décrochage a baissé à 16% actuellement, alors que le taux d'obtention de diplômes a été de 70%.
Le président de l'UAE a, dans ce sens, affirmé que son établissement a mis en place plusieurs mesures visant à encourager l'excellence scientifique, et ce à travers la rationalisation des moyens disponibles et la création d'équipes de recherches spécialisées.
L'université a également procédé à la création d'un pôle de recherche et d'enseignement supérieur, qui vise à renforcer les liens de coopération entre l'Université, les entreprises et les collectivités locales, afin d'encourager la création de projets communs et de booster les moyens financiers consacrés à la recherche scientifique. 
Il a été aussi procédé au regroupement des structures de la recherche scientifique autour de 21 laboratoires, 12 groupes de recherche et 42 équipes de recherche, a expliqué M. Ameziane. 

MAP
Mardi 10 Mars 2015

Lu 431 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs