Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gants d'Or Afrique : Première édition réussie à Agadir




Les amateurs de boxe ont eu droit, samedi soir à Agadir, à un plateau relevé de pugilistes marocains et étrangers à l'occasion des "Gants d'Or Afrique", une première édition réussie, selon les organisateurs.
Neuf trophées ont été remis à différents champions de boxe et cinq combats de grande qualité ont agrémenté cette soirée sportive.
L'évènement, retransmis en direct par une chaîne française de sport, coïncide cette année avec la 25ème édition des Gants d'or France, délocalisés pour la 1ère fois hors de l'Hexagone.
Au titre du palmarès, le Gant d'or d'Afrique a été attribué au Camerounais Hassan N'dam (champion WBA par "intérim"), celui de l'argent à l'Algérien Salim Larbi (champion intercontinental de la WBO), alors que le Marocain Rachid El Hadak (vainqueur du titre EBA, déclinaison européenne du titre WBA et champion de France) a décroché le bronze.
La Marocaine Nadya Hokmi (championne du monde) s'est vu décernée le trophée d'éclat.
Le Gant d'or France est revenu, pour la 1ère fois à une boxeuse Anne-Sophie Mathis (championne du monde), celui de l'argent à Hassan N'dam, qui gagne ainsi deux trophées, celui de bronze à Ismael El Massaoudi (champion du monde) et celui d'éclat à Jean-Marc Mormeck (double champion du monde).
Enfin, un Gant d'or d'honneur a été remis à l'initiateur de ce grand événement Driss Khellafi.
Le public et les téléspectateurs ont pu ensuite assister à cinq combats de boxe âprement disputés.  Dans la catégorie, poids super léger, l'Italien Marco Siciliano a battu aux points le Marocain Yassine Ettabouti.
La Française Gaëlle Amand a battu aux points sa compatriote Stéphanie Ducastel, dans la catégorie poids plume.
Le titre de champion de la francophonie, catégorie poids coq a été décroché par le Franco-Marocain Hassan Azzouagh qui a battu par KO au 3ème round le Français Jérôme Thomas.
Dans la catégorie, poids super walter, le Français Franck Haroche Horta a pris le meilleur sur le Tchèque Bronislav Kubin.
Le dernier combat de la soirée, au titre de la catégorie poids super walter, a vu le Franco-Marocain Zakaria Attou battre par KO au 2ème round l'Ukrainien Yvan Grynyuk.
Pour l'initiateur de l'évènement, l'ex-champion du monde de kick-boxing, Driss Khellafi, "le pari a été gagné".
"Après six années de réflexion et une année de préparation, j'estime avoir réalisé mon projet d'offrir au Maroc une soirée de boxe prestigieuse", dit-il.
C'est à Agadir que Lakhlafi avait remporté l'un de ses cinq titres de champion du monde de kick-boxing, une ville où il espère concrétiser d'autres actions en faveur de la promotion de la boxe au Maroc.
Pour cette première édition, de grands noms de la boxe ont fait le déplacement à Agadir, dont l'ex-champion du monde, Khalid Rahilou.

MAP
Jeudi 2 Février 2012

Lu 768 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs