Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Galerie d’art “L’Atelier 21” : L’artiste Zakaria Ramhani expose à Casablanca




L’artiste plasticien Zakaria Ramhani expose ses œuvres récentes, du 5 au 30 octobre  2010, à la Galerie d’art «L’Atelier 21», à Casablanca. Cette exposition marque un événement dans la mesure où de nombreux collectionneurs et amateurs des arts plastiques suivaient avec intérêt le parcours international de Zakaria Ramhani sans avoir l’occasion d’apprécier ses œuvres au Maroc. Pour se rendre compte de l’intérêt que suscite l’artiste à l’international, il suffit de mentionner que Artprice, un site spécialisé dans la cotation des artistes, l’a classé parmi les 10 meilleurs artistes de moins de trente ans au monde.
Zakaria Ramhani est né en 1983 à Tanger. Il entre très tôt en contact avec la peinture à l’atelier de son père. Il obtient ensuite son diplôme d’enseignement dans les arts plastiques et ne tarde pas à abandonner la Fonction publique pour se consacrer exclusivement à sa pratique artistique.
Depuis 2006, il mène un projet intitulé De droite à gauche qui explore les rapports entre le texte écrit sous différentes formes et le portrait comme symbole de l’identité individuelle.
Zakaria Ramhani a développé un langage particulier où la graphie arabe ou latine est utilisée comme un geste pictural au service d’un ordre figural. Cette gestualité rythme les œuvres de l’artiste et les dote d’une densité rarement égalée, en raison du foisonnement des traits et de la multiplication des lettres. L’originalité de ce travail réside dans le fait que l’image finale englobe dans un ordre parfait le foisonnement des tracés graphiques et leur fait perdre leur statut scriptural pour les élever au rang d’un simple trait de peintre.  
Le travail de Ramhani a été présenté avec le British Museum de Londres à l’exposition Word Into Art, à la 8ème édition de la Biennale de Dak’art (Sénégal), à la 11ème édition de la Biennale du Caire (Égypte), dans des foires internationales telles que ArtDubaï et Art Paris-Abu Dhabi (EAU), dans le projet Interoenia Extrart en Italie sous la direction de Achille Bonito Oliva (ancien commissaire en chef de la Biennale de Venise). Ses oeuvres ont fait l’objet de ventes publiques chez Christie’s (Dubaï) et CMOOA (Maroc) et font partie de collections prestigieuses telles que celles d’Alain Dominique Perrin (Fondation Cartier-France), du Musée de Bank Al Maghrib (Maroc), de la Fondation Jean-Paul Blachère (France) et de la Fondation Barjeel (EAU).
L’exposition de Zakaria Ramhani à la Galerie d’art «L’Atelier 21» est la première du genre au Maroc. L’artiste vit et travaille à Montréal.

Libé
Mercredi 29 Septembre 2010

Lu 363 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs