Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gain de temps, meilleure sécurité routière et diminution prévisible des coûts de transport

Marrakech-Agadir : l’autoroute des défis




Gain de temps, meilleure sécurité routière et diminution prévisible des coûts de transport
Ce sont les prémices d’un ouvrage de grande envergure que le ministère de l’Equipement arbore avec confiance et déterminisme ce lundi 25 mai, presque une année, à un jour près de la visite, à ces mêmes chantiers, conduite l’année dernière par Karim Ghallab pour constater l’avancée des ouvrages concernant la réalisation de l’autoroute Marrakech-Agadir.
« L’autoroute Marrakech-Agadir sera ouverte aux usagers selon les délais convenus » c'est-à-dire en juin 2010.
Longue de 230 km pour un coût global de 8 milliards dhs, l’autoroute reliera Marrakech à Agadir en 2 heures au lieu des 4 heures actuellement et portera le réseau autoroutier national à 1145 km. 13 viaducs, le plus long fait 440 m avec 40 m de hauteur, consolidés par des poutres qui font 5m/3.5m. En juin 2010 le projet aura occasionné 4 millions de journées de travail et apportera plus de sécurité routière sur un axe, qualifié de meurtrier avec 151 morts en 2007 et 2008. 147 passagers piétons sont prévus dans le projet. 9 entreprises travaillent à la réalisation des 9 tronçons qui forment l’autoroute. Le grand défi sera sans nul doute son tunnel de Zaouiat Ait Mellal, à 15 km de l’échangeur d’Imintanout. Long de 546 m, il sera réalisé en 2 tubes séparés pour permettre la circulation dans les deux sens. Confié à une société portugaise, les ingénieurs assurent qu’il est construit et sera équipé selon les normes européennes d’après l’incendie du tunnel du Mont Blanc entre la France et l’Italie du 24 mars 1999 pour un coût de 240 M dhs. Techniquement parlant, il sera équipé pour détecter automatiquement des accidents via 16 caméras numériques dont deux à l’extérieur qui actionnent les alarmes et le plan d’urgence qui va avec. Le tout sera commandé à partir d’un PC situé sur l’autoroute. Les deux tubes seront dotés d’accélérateurs d’air qui permettent en temps normal l’alimentation du tunnel en air frais, l’évacuation des gaz d’échappement et, en cas d’accident, ces mêmes accélérateurs augmenteront leur vitesse pour une accélération du vent de manière à permettre l’évacuation des usagers du tunnel. Les deux tubes de 546 m chacun du premier tunnel autoroutier marocain seront connectés entre eux par deux galeries (2 niches de sécurité) dotées de portes coupe-feu permettant l’évacuation d’une galerie vers l’autre mais aussi l’accès des pompiers en cas de blocage sur l’un des deux tubes.  La visite faite au chantier a confirmé l’importance de cette réalisation d’envergure, et permis au ministre de l’Equipement et du Transport de rappeler l’impact d’un tel projet sur toute la région Souss-Massa. Du désenclavement au renforcement de l’attractivité des investissements étrangers, en passant par le développement des secteurs porteurs de la région à savoir l’agriculture, le tourisme, la pêche sans oublier la facilitation des exportations. A cette date, le ministère a rompu deux contrats de deux entreprises, la première serbe, la seconde koweïtienne (Borhan), pour non respect des cahiers de charges. « Nous avons adopté une rigueur quant à nos rapports avec les sociétés en charge des travaux de construction de l’autoroute pour le respect des délais et de la qualité des travaux. » nous dit Karim Ghallab. Selon la même source, deux autres sociétés ont remplacé les premières sans que l’avancement des travaux en soit affecté. Il faut rappeler que le ministère de l’Equipement et du Transport a mis en service depuis janvier 2009, le 1er tronçon de l’autoroute Marrakech-Agadir, celui de la section autoroutière Marrakech-RN8. D’une longueur de 50 km, le tronçon contourne Marrakech et économise aux autoroutiers 1 heure. Le coût des travaux de sa réalisation s’élève à 1 milliard dhs.  L’un des moments forts de l’événement est la poignée de main symbolique de Karim Ghallab avec l’ouvrier de l’engin marteau piqueur qui a opéré, à 13.44h, de l’autre côté du tunnel la percée historique, de la dernière cloison de l’un des deux tubes  pour relier le nord du pays au sud. Une prouesse qui a coûté au ministre une séance d’autographes sur les gilets du personnel chargé de la construction de ce tunnel.

Des villageois bloquent le cortège ministériel

Le 25 mai courant, à l’occasion de la visite du ministre de l’Equipement et du Transport pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de l’autoroute Marrakech-Agadir et alors que Karim Ghallab se livrait à une bien particulière conférence de presse à bord du minibus transportant des membres de la presse nationale, des villageois brandissant des drapeaux et des photos de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et scandant « Longue vie au Souverain » ont bloqué le convoi du ministre.
La dizaine d’habitants de Douar Tigouine, commune Oued Lbour, se sont plaints des travaux de l’autoroute qui ont coupé la route vers Imintanout, les obligeant à faire de grands détours pour rejoindre celle-ci avec pour seul moyen de transport les bêtes de somme. « Nous allions à Imintanout avec nos animaux en utilisant un raccourci, mais depuis que les travaux ont commencé par ici, nous devons conduire nos bêtes bien loin.  Nous sommes isolés comme dans une île », nous dit un villageois. « Ils doivent construire un passage pour nous et pour nos bêtes », a ajouté un autre. Après avoir écouté leurs doléances, le ministre s’est engagé à trouver une solution au problème.
Douar Tagouite se trouve à une trentaine de kilomètres d’Imintanout et compte 40 foyers, dont les habitants vivent essentiellement de l’élevage. Le ministre a reçu un peu auparavant, au niveau du viaduc PK 25, une requête similaire de la part d’un autre villageois.
Rappelons que le directeur des autoroutes du Maroc a parlé de la construction de 147 passages piétons pour permettre le passage en toute sécurité des riverains de l’autoroute. Il a toutefois spécifié que ces constructions ne concernent que les plaines.

Nour-Eddine Sallouk
Jeudi 28 Mai 2009

Lu 1007 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs