Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gaël Faye, lauréat du Goncourt des lycéens




Le Goncourt des lycéens, prix littéraire français decerné par un jury de 2.000 adolescents, a été remis jeudi au Franco-Rwandais Gaël Faye pour "Petit Pays", roman sur le quotidien d'un jeune garçon dans un Burundi bouleversé par la montée du conflit entre Hutus et Tutsis. "Je suis très fier et ému", a réagi Gaël Faye qui, à 34 ans, reçoit son premier prix prestigieux. Il est déjà lauréat du prix du roman Fnac (grande enseigne de distribution, notamment de produits culturels).
Le jury a salué "la fluidité, la sensibilité des paroles" mais aussi "les thèmes abordés avec notamment la guerre au Rwanda, la découverte identitaire et l'évolution dans la vie adulte".
"Petit Pays" (Grasset) a été élu au 1er tour du scrutin devant le roman "Continuer" de Laurent Mauvignier (Minuit). S'il écrit depuis l'âge de 13 ans, le Franco-Rwandais a mis du temps avant de s'imaginer écrivain. Malgré "un paquet de débuts de romans dans les tiroirs", c'est vers la musique qu'il s'est d'abord tourné à la vingtaine, après un passage dans un fonds d'investissement à Londres où il menait "une vie de poisson rouge".
Ces cinq dernières années, le Goncourt des lycéens a été le prix littéraire dont la moyenne des ventes a été la plus élevée, avec près de 395.000 exemplaires, avant le prestigieux prix Goncourt qui, lui, atteint une moyenne de 345.000 exemplaires.
Le jury est composé d'élèves d'une cinquantaine de lycées de France qui se prononcent après deux mois d'intense lecture des romans sélectionnés par l'Académie Goncourt, cénacle littéraire dont la création remonte à 1900 et qui remet chaque année une série de prix. 

Samedi 19 Novembre 2016

Lu 243 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs