Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Frank Ribéry et Karim Benzema libérés de l’affaire Zahia

Le tribunal correctionnel de Paris relaxe les footballeurs et condamne cinq personnes pour proxénétisme




Frank Ribéry et  Karim Benzema libérés de l’affaire Zahia
 
Les footballeurs français Franck Ribéry et Karim Benzema sont désormais libérés de l’affaire Zahia, dans laquelle ils étaient poursuivis pour avoir eu recours aux services de la jeune escort-girl quand elle était mineure.
Comme l’avait requis le procureur, le tribunal correctionnel de Paris a relaxé jeudi le milieu offensif du Bayern Munich et l’attaquant du Real Madrid, ainsi que le beau-frère de Ribéry. Le tribunal a estimé qu’il n’était pas en mesure d’établir qu’ils savaient que la jeune femme n’avait pas 18 ans, à supposer ces relations avérées.
Karim Benzema a toujours contesté la moindre relation sexuelle avec Zahia. Sa “réalité même” est “à tout le moins douteuse”, avait estimé le procureur Jean-Julien Xavier-Rolai. 


Ribéry avait reconnu une relation à Munich en 2009, mais en a contesté une autre en région parisienne. Il a nié pendant l’enquête avoir rétribué Zahia 700 euros, et même affirmé avoir ignoré qu’il s’agissait d’une prostituée.
Et si le comportement de Ribéry est éloigné de celui d’un gentleman, il ne pourra être condamné, avait estimé le procureur, étant donné qu’aucun élément ne permet d’établir qu’il avait connaissance de la minorité de Zahia, qui a menti sur son âge.
 Ni Ribéry ni Benzema n’ont assisté au procès, pas plus que Zahia, qui s’est désistée de sa constitution de partie civile. Depuis cette affaire qui lui a fait accéder soudainement à la notoriété, elle s’est lancée dans la création de lingerie haut de gamme.
Mais ce dossier ne se limitait pas aux seuls faits reprochés aux footballeurs. Cinq autres personnes ont été condamnées pour proxénétisme. L’enquête avait démarré à la suite d’un renseignement anonyme visant Abousofiane Moustaïd, ancien candidat de l’émission de télé-crochet “La nouvelle star”, accusé d’avoir joué le rôle d’entremetteur rétribué. 
Il a été condamné à deux ans de prison, dont un avec sursis, et 10.000 euros d’amende, la peine prononcée la plus lourde. Le tribunal ayant estimé qu’il ne “pouvait pas ne pas savoir” que Zahia, qu’il connaissait bien, était mineure.
L’organisateur de l’escapade munichoise de Zahia au cours de laquelle elle avait rencontré Ribéry, Kamel Ramdani, a été condamné à cinq mois de prison et 5.000 euros d’amende.
Les deux frères qui géraient le Zaman café, cabaret oriental proche des Champs-Elysées à Paris, autour duquel l’enquête avait commencé, ont été condamnés à un an et 18 mois de prison, dont la moitié avec sursis pour chacun. Le tribunal a prononcé la dissolution de leur société.
 

Samedi 1 Février 2014

Lu 242 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs