Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

France24 présente ses excuses et Rabat examine leur conformité aux lois et à la déontologie journalistique




C’est fait. La requête du ministère de la Culture et de la Communication a été satisfaite. La chaîne d'informations « France24 » a présenté lundi ses excuses au Maroc, au sujet des images attribuées faussement aux événements du Rif.
En effet, la chaîne a expliqué que la diffusion de ces images relatives à des événements survenus à Caracas, au Venezuela, est due à une défaillance technique. Et d’ajouter qu’elle a œuvré à se rattraper lors des bulletins d’informations qui ont suivi, déplorant cet indicent technique. Cela dit, Rabat n’a pas encore accepté  ces excuses. 
En guise de réaction, le ministère de la Culture et de la Communication s’est montré peu convaincu de cette démarche. Dans des déclarations rapportées par la MAP, l’un des responsables dudit ministère a souligne que son département a pris note des excuses présentées par la chaîne, dans son journal du lundi à 17H00 (heure locale), ajoutant que cela est survenu en réponse à une lettre adressée par le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj, à la chaîne après la diffusion par celle-ci d’images n’ayant aucun rapport avec les évènements d’Al Hoceima.
Vraisemblablement, l’affaire n’est pas close. Une issue judiciaire serait toujours envisageable. En effet, contactée par la MAP, une source au ministère de la Culture et de la Communication a indiqué que ce département procède actuellement aux consultations légales nécessaires pour déterminer si cette réponse est suffisante en l’état, ajoutant qu’une cellule juridique a été constituée pour suivre cette affaire dans le cadre des lois en vigueur et de la déontologie de la profession.
Abdelkader Hajjaji, membre du bureau national du SNPM, s’est dit satisfait des excuses présentées par France24, étant donné qu’il y a lieu de prendre en considération le principe de bonne foi. Mais, en même temps, il a mis en garde les responsables de la chaîne émettant depuis Paris, contre le traitement journalistique qu’elle fait des affaires marocaines, lequel manque de neutralité et d’objectivité.
Mustapha Elouizi  

Libé
Mercredi 19 Juillet 2017

Lu 1046 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs