Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Franc succès pour la première édition du Sino-African entrepreneurs summit




Les volumes commerciaux entre la Chine et l'Afrique sont passés de
10 milliards de dollars en 2000 à 220 milliards en 2014 et
pourraient
approcher les 300 milliards
en 2015
 
«Le Maroc est en pôle-position pour un partenariat économique et industriel renforcé avec la Chine, à l’avant-garde de l’Afrique», tel était le leitmotiv des participants lors du Sommet sino-africain des entrepreneurs, organisé récemment à la ville ocre. A cette occasion, le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a relevé que le positionnement de l’Afrique sur l’échiquier économique mondial ne saurait être effectif sans une transformation structurelle et inclusive des économies du continent où des activités à faible productivité sont progressivement remplacées par des activités à forte productivité et à fort contenu technologique.
Et d’indiquer, à ce propos, que seule une coopération Sud-Sud renforcée porteuse de partenariats responsables et solidaires et facilitant les transferts de technologie dans le cadre d’une logique proactive soucieuse de création d’emplois durables, de richesses et de valeur partagée, est à même de réaliser cet objectif.
«La Chine, puissance économique mondiale, se positionne comme un acteur incontournable dans le développement du continent africain, et a besoin de partenaires pour consolider cet avantage », a-t-il fait savoir précisant, dans ce cadre, que les volumes commerciaux entre la Chine et l'Afrique sont passés de 10 milliards de dollars en 2000 à 220 milliards en 2014 et pourraient même approcher les 300 milliards en 2015.
«Plus de 2500 entreprises chinoises sont installées en Afrique avec des IDE chinois sur le continent qui ont connu un taux de croissance annuel moyen de plus de 20% », a-t-on fait ressortir lors du Sommet soulignant, selon les données statistiques officielles de la Chine, qu’à la fin de l'année 2014, ces IDE étaient de 30 milliards de dollars, soit près de 60 fois le volume des investissements en 2000 (500 millions de dollars).
De même, l’on a signalé, lors de cet événement, que l’Afrique est le 2ème plus grand marché de maîtrise d'ouvrage à l'étranger pour la Chine (après l'Asie) qui y réalise un tiers de ses projets de construction à l'étranger.
Par ailleurs, les travaux de cette rencontre ont été axés sur sept panels ayant trait aux enjeux du développement du partenariat économique Afrique-Chine sous différents angles. Ainsi, le premier panel "Afrique-Chine, le nouveau paradigme" a évalué les impacts futurs de l’initiative "One belt, One road", la nouvelle approche chinoise fondée sur des partenariats aux bénéfices mutuels et responsables, reliant 65 pays et 4,4 milliards de personnes, l’impact de cette nouvelle dynamique sur les partenariats sino-africains et la façon de stimuler les partenariats dans le secteur privé, tout en maximisant les avantages respectifs.
Le deuxième panel "Industrie manufacturière : du +made in China+ au +made in Africa+" a mis le point sur la place de choix qu’occupe l’Afrique dans la nouvelle politique chinoise de relocalisation, les opportunités offertes pour les deux partenaires (emploi, croissance, investissements) et les défis, risques et impacts de la délocalisation de la production chinoise en Afrique.
S’agissant du thème du troisième panel intitulé "Tourisme, TIC, immobilier et industries de l’environnement : atouts pour le futur", il a exploré les nouvelles perspectives d’investissements qui s’offrent en Afrique sur des secteurs non traditionnels tels que les TIC, l’immobilier et les industries environnementales et les opportunités offertes aux partenariats entre les entreprises chinoises, qui disposent de l’expertise et de la technologie, et les entreprises africaines qui connaissent le terrain et disposent des capacités opérationnelles.
 "L’environnement des affaires au Maroc " a été, pour sa part, le quatrième panel dédié à la mise en avant des atouts économiques du Royaume ainsi que les projets de développement et d’investissements présentés par le Maroc dans de nombreux secteurs porteurs.
 Le Panel 5 "Investir en Afrique : les conditions clés pour des partenariats bénéfiques" a, de son côté, mis en exergue les principales évolutions des économies africaines et du climat des affaires, les facteurs clés pour des partenariats durables et rentables avec les entreprises chinoises, ainsi que les attentes des PDG africains de leurs homologues chinois.
Pour ce qui est de l’avant-dernier panel concernant "La Stratégie d’investissement chinoise en Afrique", il a été question de confirmer que le passage de la Chine, en quelques années, du statut d’atelier du monde, à celui de superpuissance économique mondiale, l’incite à reconsidérer sa stratégie d'investissement et miser avec force sur les pays en développement, et notamment l’Afrique.
Last but not least, le septième panel sous le thème "Coopérer pour construire les infrastructures africaines", a, lui, porté sur les projets chinois d’envergure pour combler une partie du déficit d’infrastructures en Afrique en participant à la réalisation de nombreux projets dans plus d’une trentaine de pays africains, les nouvelles possibilités de coopération entre les entreprises chinoises et africaines dans le domaine des infrastructures, l’ampleur et la localisation des financements d’infrastructures par la Chine, les types de partenariats, modèles de financement, et les opportunités et conditions pour une coopération sino-africaine sur des projets majeurs.

Meys.B
Mercredi 2 Décembre 2015

Lu 586 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs