Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Forum régional des oasis à Assa-Zag




Forum régional  des oasis à Assa-Zag
Le Centre des jeunes sahraouis pour la créativité a organisé, en partenariat avec la province d’Assa, le Conseil national des droits de l’Homme, les conseils élus et l’Agence du Sud, la première édition du Forum régional des oasis. Le forum qui a eu pour thème «Les oasis en tant qu’exemple de développement au Maghreb saharien» était mis à profit par les organisateurs pour promouvoir les zones oasiennes du Sud marocain et faire découvrir les potentialités naturelles et touristiques dont regorge la région. C’était aussi l’occasion de mettre en valeur les nombreux produits du terroir. De leur côté, les agriculteurs et les professionnels de la province ont saisi l’opportunité de l’organisation dont l’un des objectifs est de garantir la pérennité de l’oasis en tant qu’héritage culturel et partie intégrante du patrimoine local, de mettre en valeur la diversité culturelle de l’oasis, et sensibiliser à l’importance de préserver l’environnement, de lutter contre la désertification et de promouvoir une culture de gestion et de rationalisation de l’exploitation des ressources hydriques dans la région, pour commercialiser les produits locaux et échanger les expertises dans le domaine agricole.
Cette première édition s’était caractérisée par une projection de films documentaires traitant des expériences internationales en matière d’agriculture familiale, des conférences et tables rondes, ainsi que des ateliers animés par des experts. Les responsables et spécialistes des questions oasiennes et de l’agriculture familiale ont animé des conférences au profit des agriculteurs et des professionnels de la province qui ont porté sur les moyens de valoriser les produits locaux. Plusieurs ouvrages thématiques y ont également été signés.
Les oasis qui comptent un important capital humain et culturel très riche et une diversité paysagère et archéologique spécifique, constituent des réserves écologiques et biologiques à renforcer à travers la consolidation des capacités des communes oasiennes, l’élaboration et la mise en œuvre des plans communaux de développement, le renforcement des structures locales et l’accompagnement des populations oasiennes, soulignent les participants dont l’un des principaux points débattus a porté sur la gestion rationnelle de l’eau, la réhabilitation et la valorisation du savoir-faire local et des produits du terroir grâce à un système de labellisation.




A.E.K
Lundi 29 Décembre 2014

Lu 970 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs