Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Forum panafricain sur la modernisation des services publics : La réforme de l’administration, un enjeu crucial




La réforme est une "problématique cruciale" dont il faut se saisir aujourd'hui pour permettre à l'Afrique de prendre toute sa place dans le 21e siècle, lit-on dans le rapport de synthèse du 6e Forum panafricain sur la modernisation des services publics et des institutions de l'Etat.
Les participants à cette rencontre, organisée les 7 et 8 juin à Rabat, ont ainsi recommandé la nécessaire réappropriation de l'initiative et de la maîtrise de l'agenda ainsi que du rythme des réformes par les Etats africains eux-mêmes et l'anticipation sur les réformes en période de croissance "pour éviter les risques d'extraversion des réformes", ajoute le document distribué à la presse à l'issue de ce forum.
Ils ont également appelé au développement des pôles d'expertises et de cadres africains de haut niveau en charge de la conception et du pilotage des réformes en Afrique et à la nécessité d'un engagement fort des pouvoirs publics, notamment des leaders politiques, aux projets et programmes de réformes, selon la même source.
Les divers exposés présentés à ce forum ont donné lieu à des observations relatives à la reconnaissance unanime du rôle fondamental de l'histoire coloniale sur la forme et la structure des administrations publiques africaines, la subsistance des influences extérieures, notamment celles des institutions financières internationales, ainsi que le mauvais usage ou l'usage insuffisant des ressources humaines disponibles en vue de la conduite harmonieuse des projets de réforme.
Les travaux du 6e Forum panafricain sur la modernisation des administrations publiques ont permis de relever le caractère "indubitablement mitigé" du bilan des réformes administratives en Afrique, relève le document expliquant que cette situation s'explique par l'hétérogénéité des pays, des cultures et des traditions administratives en Afrique ainsi que par la disparité des problèmes et la diversité des priorités des Etats.
Cette hétérogénéité a nécessairement des incidences sur le rythme et sur l'ampleur des réformes engagées et effectivement mises en œuvre à travers les pays.
Cette diversité est aussi la conséquence de plusieurs facteurs cumulés, à savoir la différence de niveau de développement économique, le degré de stabilité politique, d'ouverture et de gouvernance démocratique, le niveau d'implication des populations dans la mise en œuvre, l'accompagnement et le soutien des réformes.
Organisé par le ministère de la Modernisation des secteurs publics, en coopération avec le Centre africain de formation et de recherches administratives pour le développement (CAFRAD), le forum a pour objectif d'examiner les réformes administratives et institutionnelles menées par les pays africains depuis leur indépendance. 

MAP
Vendredi 11 Juin 2010

Lu 445 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs