Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Forum international de la femme sahraouie à Guelmim




Le coup d’envoi de la 1ère édition du Forum international de la femme sahraouie placé sous le signe “La femme, levier de développement et de modernité” a été donné, jeudi à Guelmim. Cette première édition vise à faire du forum une plateforme de dialogue annuel sur la femme, ses problèmes, ses défis et ses réalisations, a indiqué la présidente de l’Association de la femme sahraouie pour le développement intégré, Fatimatou Zaâma.
Elle a souligné que ce forum met à l’honneur les contributions de la femme en matière d’encadrement et de mobilisation de la société à tous les niveaux ainsi que ses efforts pour booster le moteur de développement sur un pied d’égalité avec l’homme.
Mme Zaâma a mis en avant à cet égard les efforts du Royaume en matière de soutien et d’encouragement de la société civile, à travers notamment la constitutionnalisation de la démocratie participative en tant que base fondamentale du développement durable.  Pour sa part, la représentante du ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social, Leila Boukhit, a mis en exergue les grandes réalisations du Royaume dans le domaine de renforcement de l’autonomisation de la femme dans les secteurs politique, économique, social, culturel et de protection des droits.
Les législations nationales et les conventions internationales, entrées en vigueur au Maroc, représentent un saut qualitatif dans le domaine de promotion de la situation de la femme, a-t-elle noté, notant que ces textes visent à faire bénéficier la femme de tous ses droits sur un pied d’égalité avec l’homme, partant du principe que le renforcement de l’autonomisation est la clé de voûte du développement.
De son côté, le président de la Commission régionale des droits de l’Homme de Tan Tan-Guelmim, Taoufik Berdiji, a relevé que la femme marocaine a réalisé des acquis notables à travers ses différentes actions de lutte continue dans plusieurs domaines malgré les contraintes. Il a noté que le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) s’est penché, conformément à la nouvelle Constitution, sur la mise mis en place de nouveaux déterminants pour la concrétisation des droits de la femme, la publication de rapports et l’enrichissement du débat public sur la promotion des droits de la femme et son implication dans le développement.
Ce forum, qui s’est tenu du 2 au 4 courant, s’est voulu un espace pour consolider l’action de la femme et sa participation active dans la gestion de la chose publique notamment dans les provinces du Sud du Royaume, et renforcer l’échange d’expériences nationales et internationales dans ce domaine, selon les initiateurs. Cette manifestation a connu la participation de militantes marocaines et étrangères ayant marqué de leur empreinte les domaines associatif, médiatique et culturel, entre autres, et contribué aux efforts de développement et au processus de prise de décision.

Libé
Lundi 6 Juin 2016

Lu 311 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs