Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Forte présence des professionnels marocains au Salon Denim de Paris : La filière "jeans" tisse sa toile dans le haut de gamme




La filière "jeans", locomotive du textile marocain, était présente en force au salon international "Denim by Première Vision" de Paris (2-3 juin), rendez-vous incontournable des professionnels du jeans dans le monde.
 Exposée sur 240 m2 sur une superficie totale de 2.600 m2, l'offre marocaine représentait 10 % de l'ensemble de l'offre mise en avant dans le cadre de cette sixième édition marquée par la participation de près de 70 exposants venus de 17 pays.
 Avec un chiffre d'affaires estimé à quelque 12,5 milliards DH, la filière du jeans représente 25 à 30 % de l'industrie textile marocaine, "bien positionnée dans l'espace euro-méditerranéen", a indiqué à la MAP M. Mohamed Tazi, directeur général de l'Association marocaine des industries textiles et habillement (AMITH).
 Désormais habitués à ce grand rendez-vous professionnel, les exposants marocains représentaient les différents maillons de la filière, fabrication du tissu, délavage, traitement, confection et accessoires, avec "une tendance de se spécialiser sur le moyen et le haut de gamme, pour une meilleure conquête des marchés internationaux". "Le défi est de positionner la filière sur le haut de gamme, où il y a plus de marge de bénéfice, loin de la concurrence chinoise notamment qui tire les prix vers le bas", a expliqué M. Tazi. Selon ce responsable, la clé de réussite dans ce créneau "c'est la créativité et l'innovation". Le relevé du potentiel de la filière, réalisé récemment, est axé d'ailleurs sur "le développement créatif, la conformité sociale et environnementale et la logistique", a-t-il indiqué.
Il a mis l'accent à cet égard sur l'importance des efforts déployés dans le cadre du partenariat public-privé pour la promotion du secteur textile, notamment en matière de formation, citant la création de l'Ecole supérieure de création et de Mode de Casablanca, "Casa Moda Academy", qui ouvrira ses portes en octobre 2010.
Cette école, qui vise à accompagner les entreprises dans la mutation du statut de sous-traitant vers celui de fournisseur de produits finis à forte valeur ajoutée, dans un contexte industriel mondialisé hyper- concurrentiel, devra former chaque année une vingtaine de créateurs orientés vers l'industrie.
 Sur le plan de logistique, l'AMITH prévoit de mettre en place un pôle industriel à proximité du port Tanger Med dédié au textile, baptisé "Nassij Med". L'ambition de ce projet, dont l'étude de faisabilité sera lancée prochainement en collaboration avec la Wilaya de Tanger via le Centre régional d'investissement (CRI), est de "faire bénéficier cette zone de la synergie que constitue Tanger-Med, ce qui peut inciter les donneurs d'ordre à s'y installer", a-t-il dit.  "Champion des secteurs exportateurs" du Maroc avec un chiffre d'affaires estimé à 30 milliards DH, l'industrie du textile-habillement est également le premier employeur des industries de transformation du pays.
 En 2008, l'industrie de l'habillement marocaine a fait partie du top 5 des principaux fournisseurs du marché européen.

MAP
Samedi 5 Juin 2010

Lu 580 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs