Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Forte de ses réserves de prévoyance d’un montant de 17,6 milliards DH : La CIMR confirme la pérennité de son régime




Forte de ses réserves de prévoyance d’un montant de 17,6 milliards DH : La CIMR confirme la pérennité de son régime
On n’a pas tort de craindre pour nos retraites. Dans le contexte d’aujourd’hui, c’est un spectre qui hante l’opinion publique. L’étude réalisée par le bureau conseils «Actuaria» ne pouvait qu’alimenter cette crainte. Mais, il y a un détail qui a toute son importance : La CIMR, à la différence des autres régimes (CMR, CNSS et RCAR) a, de nouveau, confirmé la solidité de son fonds de prévoyance, du moins jusqu’à 2064. Pour son P-DG Khalid Cheddadi, «les résultats de l’exercice 2009 confirment la pérennité du régime de la CIMR au-delà de l’horizon de projection sur 60 ans». Le bon cru enregistré en 2009 traduit, en effet, l’amélioration de la situation par rapport à 2008, grâce notamment à «l’apport de la gestion financière, à l’évolution importante des effectifs et à la progression substantielle de la valeur comptable du fonds».
M. Cheddadi demeure serein quant aux perspectives financières de la CIMR. Lors du point de presse, lundi à Casablanca, à l’occasion de la présentation des résultats annuels, le patron de la Caisse a notamment mis l’accent sur la montée fulgurante de 23,26% de l’excédent d’exploitation à 2.635 millions DH, l’expansion de 17,6% du fonds de la prévoyance à 17,6 milliards DH en valeur comptable, et la croissance de 20% des produits nets du patrimoine à 1.477 million DH.
Pour la première fois, la CIMR réalise 600 millions DH de plus au niveau des produits techniques qui se sont établis à 4.530 millions DH au lieu de 3.981 millions DH en 2008. Parallèlement, les charges techniques ont limité leur progression à  3.279 millions DH contre 3.002 millions DH en 2008, soit finalement un solde technique de 1.251 millions DH. Autrement dit, le taux de couverture technique s’est amélioré de 5 points à 138%. D’après Nour-Eddine Jaoudi, directeur administratif et financier, le taux de marge de la Caisse s’est élevé à 43% (43 DH de gagnés sur chaque mise de 100 DH).
Hors reprises d’exploitation, les produits techniques ont enregistré, expliquait-on, une augmentation de 15%, se situant à 4.293 millions DH, dont 3.981 millions DH au titre des contributions collectées, réparties entre contributions patronales, à hauteur de 2.227 millions DH, en amélioration de 13,5%, et contributions salariales, à hauteur de 1.754 millions DH, en progression de 12,4%. Une évolution favorable liée au recrutement de nouvelles entreprises et à l’amélioration des salaires, précisait-on.
De leur côté, les charges ont totalisé, à fin décembre 2009, 3.478 millions DH, dont 2.875 millions DH au titre des prestations servies et 67 millions DH au titre des frais généraux, en plus de 27,6 millions DH liés au «Plan social».
Pour leur part, les produits nets du patrimoine ont marqué un élargissement de 20,2% pour s’établir à 1.477 millions DH, au lieu de 1.229 millions DH en 2008. Cette belle performance provient, pour l’essentiel, des revenus de valeurs mobilières (actions des sociétés cotées et bons du Trésor) qui ont totalisé 537,4 millions DH, en hausse de 30% par rapport à 2008. Notons en passant que cette performance a été possible malgré la baisse annuelle enregistrée sur le marché boursier casablancais. Sur ce point, M. Cheddadi devait rappeler que «l’allocation sur les différentes classes d’actifs est fixée par le Comité d’investissement, en conformité avec les règles de la Charte de la CIMR». 70% des ressources de la Caisse sont investies à parts égales dans les actions cotées et les bons du Trésor. Le reste est affecté aux quatre autres classes d’actifs, à savoir l’immobilier, l’infrastructure, les produits structurés et le Private Equity.
Devant rassurer l’assistance sur le risque que représente le placement en Bourse, M. Cheddadi tenait à préciser que le portefeuille «actions» de la CIMR se compose de deux compartiments : un compartiment sous mandat, qui représente 10% des investissements ; et un compartiment direct (pour les 90% restants) qui parvient à réaliser des résultats beaucoup plus performants que le portefeuille sous mandat.  Il ne faut surtout pas oublier que, malgré son statut d’association, la CIMR dispose d’un Conseil d’administration comprenant les patrons de premier rang au Maroc, qui s’impliquent directement dans le pilotage du régime, la gestion et le contrôle de la Caisse.  Ainsi, forte de la qualité intrinsèque des membres de son C.A, la CIMR n’a rien à envier aux plus grandes sociétés cotées à la Bourse de Casablanca, selon M. Cheddadi.


Progression de 4,5% des actifs cotisants

En 2009, 492 nouvelles entreprises ont adhéré à la CIMR pour un effectif de 5.134 salariés affiliés. Le nombre d’actifs cotisants a quat à lui progressé de 4,5%. Le management de la Caisse tient à rappeler que le taux de progression des effectifs des actifs cotisants retenu dans les hypothèses du «Bilan Actuarial»  et qui assure la pérennité du régime de la CIMR est de 0,5%. Ces nouvelles adhésions portent le nombre total des entreprises adhérentes à 4.397 et celui des salariés affiliés à 489.885 dont 258.577 actifs cotisants et 231.308 ayant droits, c’est-à-dire des salariés qui ne cotisent plus au régime mais qui y ont gardé leurs droits.


Abdelouahed Kidiss
Mercredi 2 Juin 2010

Lu 720 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs