Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fort accroissement des activités de Tanger-Med

Le port espagnol d’Algesiras à la traîne




Fort accroissement des  activités de Tanger-Med
Le port de Tanger-Med, devenu un des fleurons de l’économie marocaine, a connu un fort accroissement de ses activités en 2013, avec notamment une hausse de 40% du trafic de conteneurs, a rapporté mercredi sa direction dans un communiqué.
Selon ce texte, le tonnage de marchandises réalisé a atteint 34,9 millions de tonnes, soit une augmentation sur un an de 39%. Quant au trafic conteneurs, il a atteint 2,5 millions (+40%) en «EVP» (équivalent vingt pieds), la mesure de référence.
Le trafic de voitures neuves, dopé par la montée en puissance de l’usine de Renault dans la région, a vu son activité augmenter de 81%, avec 181.500 véhicules manutentionnés, dont plus de la moitié en provenance du site du groupe français, est-il encore précisé.
Ce secteur devrait connaître un nouveau bond en 2014, Renault ayant inauguré à l’automne dernier la phase II de son usine «low-cost» de Tanger-Meloussa, qui doit lui permettre de devenir le plus important site en Afrique avec plus de 300.000 véhicules produits chaque année.
La croissance du trafic routier (700.000 véhicules) et passagers (2,15 millions) à Tanger-Med a en revanche été plus modérée (respectivement +3% et +2%), d’après le communiqué de l’Autorité portuaire.
Inaugurée en 2007 pour un coût initial de 3,5 milliards d’euros, la plate-forme de Tanger-Med bénéficie de sa situation géographique, sur le Détroit de Gibraltar, l’une des trois voies maritimes les plus fréquentées au monde (plus de 100.000 navires par an, 20% du trafic mondial). Elle profite également de la présence à proximité immédiate de zones franches, dont «Tanger Free zone».
Alors que l’infrastructure actuelle peut permettre de traiter jusqu’à trois millions de conteneurs par an, une seconde phase (Tanger-Med II) du projet doit permettre de porter cette capacité à quelque huit millions.
Tanger-Med est en concurrence directe avec le port espagnol d’Algésiras, situé à quelques dizaines de km, sur la rive nord du Détroit. 
 

AFP
Samedi 8 Février 2014

Lu 172 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs