Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Formation des cadres médicaux des établissements pénitentiaires

L'approche des droits humains au centre d’un atelier organisé dans la province d’Azilal




Formation des cadres médicaux des établissements pénitentiaires
Un atelier de formation ayant pour thème "L'approche des droits humains" a été organisé, vendredi à Afourar (Province d'Azilal), au profit des cadres médicaux travaillant dans les établissements pénitentiaires existant sur le territoire de compétence de la Commission régionale des droits de l'Homme de Béni Mellal-Khouribga.
Organisé à l'initiative de la Commission régionale des droits de l'Homme de Béni Mellal-Khouribga en collaboration avec la délégation régionale de la Délégation générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion, cet atelier entre dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations du rapport thématique du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) sur la situation dans les prisons et des prisonniers intitulé "La crise des prisons, une responsabilité partagée", publié en octobre 2012.
Intervenant à cette occasion, le directeur régional de la Délégation générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion à Khouribga, Mustapha Deham, a souligné que la prise en charge médicale des prisonniers revêt une grande importance, faisant savoir que les centres médicaux au sein des établissements pénitentiaires ont été équipés du matériel nécessaire pour offrir aux prisonniers les soins nécessaires dans les meilleures conditions possibles, rapporte la MAP.
Les efforts déployés par la Délégation générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion ont permis d'offrir aux prisonniers des services médicaux au niveau souhaité, en dépit des moyens financiers et humains limités, a-t-il ajouté, faisant savoir que chaque pensionnaire des établissements pénitentiaires de Khouribga a subi en moyenne 13 examens médicaux par an.
Pour sa part, le président de la Commission régionale des droits de l'Homme de Béni Mellal-Khouribga, Allal El Basraoui, a mis en exergue le rôle important des cadres médicaux au sein des établissements pénitentiaires, rappelant que cet atelier est organisé en application des recommandations du rapport du CNDH qui a insisté sur la formation de ces cadres en matière de culture des droits de l'Homme.

Mardi 24 Mars 2015

Lu 476 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs