Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Forfait de Nadal pour l’US Open




Forfait de Nadal pour l’US Open
Le N.2 mondial Rafael Nadal, blessé au poignet droit, a annoncé lundi son forfait pour l'US Open (25 août-8 septembre), dont il était le tenant du titre, trahi une nouvelle fois par son corps après des problèmes de dos en début d'année.
Blessé en janvier lors de sa finale perdue à l'Open d'Australie, éliminé de manière inattendue en huitièmes à Wimbledon, et contraint de renoncer avant Flushing Meadows: l'Espagnol vit une saison mitigée malgré un neuvième sacre à Roland-Garros en juin.
"Je suis désolé d'annoncer que je ne pourrai pas prendre part à l'US Open, un tournoi où j'ai obtenu de très bons résultats ces dernières années", a écrit Nadal, double vainqueur de l'épreuve (2010, 2013), sur sa page Facebook.
"Vous comprendrez que c'est un moment difficile pour moi parce que c'est un tournoi que j'adore (...). Je n'ai pas d'autre choix que d'accepter de ne pouvoir m'aligner cette année et travailler, comme toujours", a ajouté le joueur de 28 ans, également finaliste de l'US Open en 2011.
Blessé à l'entraînement fin juillet, Nadal avait déjà dû déclarer forfait ce mois-ci pour les tournois de Toronto puis de Cincinnati, deux Masters 1000 dont il détenait également les titres.
La carrière du Majorquin, vainqueur de 14 tournois du Grand Chelem, a été émaillée de plusieurs blessures depuis deux ans.
De graves problèmes au genou gauche l'avaient tenu éloigné des courts pendant sept mois, entre fin juin 2012 et début février 2013, le faisant redescendre du 2e au 5e rang mondial.
Hauts et bas
En début de saison, lors de la finale de l'Open d'Australie le 26 janvier, une blessure au dos contractée en cours de match l'avait empêché de défendre ses chances contre le Suisse Stanislav  Wawrinka.
Il avait ensuite déclaré forfait pour le tournoi de Buenos Aires avant de reprendre mi-février à Rio de Janeiro et de connaître des hauts et des bas sur terre battue, pourtant sa surface fétiche: éliminations précoces à Monte-Carlo et à Barcelone, défaite en finale à Rome, sacres à Madrid et à Roland-Garros.
Le N.2 mondial Rafael Nadal, blessé au poignet droit, a annoncé lundi son forfait pour l'US Open (25 août-8 septembre), dont il était le tenant du titre, trahi une nouvelle fois par son corps après des problèmes de dos en début d'année.
Blessé en janvier lors de sa finale perdue à l'Open d'Australie, éliminé de manière inattendue en huitièmes à Wimbledon, et contraint de renoncer avant Flushing Meadows: l'Espagnol vit une saison mitigée malgré un neuvième sacre à Roland-Garros en juin.
"Je suis désolé d'annoncer que je ne pourrai pas prendre part à l'US Open, un tournoi où j'ai obtenu de très bons résultats ces dernières années", a écrit Nadal, double vainqueur de l'épreuve (2010, 2013), sur sa page Facebook.
"Vous comprendrez que c'est un moment difficile pour moi parce que c'est un tournoi que j'adore (...). Je n'ai pas d'autre choix que d'accepter de ne pouvoir m'aligner cette année et travailler, comme toujours", a ajouté le joueur de 28 ans, également finaliste de l'US Open en 2011.
Blessé à l'entraînement fin juillet, Nadal avait déjà dû déclarer forfait ce mois-ci pour les tournois de Toronto puis de Cincinnati, deux Masters 1000 dont il détenait également les titres.
La carrière du Majorquin, vainqueur de 14 tournois du Grand Chelem, a été émaillée de plusieurs blessures depuis deux ans.
De graves problèmes au genou gauche l'avaient tenu éloigné des courts pendant sept mois, entre fin juin 2012 et début février 2013, le faisant redescendre du 2e au 5e rang mondial.
Hauts et bas
En début de saison, lors de la finale de l'Open d'Australie le 26 janvier, une blessure au dos contractée en cours de match l'avait empêché de défendre ses chances contre le Suisse Stanislav  Wawrinka.
Il avait ensuite déclaré forfait pour le tournoi de Buenos Aires avant de reprendre mi-février à Rio de Janeiro et de connaître des hauts et des bas sur terre battue, pourtant sa surface fétiche: éliminations précoces à Monte-Carlo et à Barcelone, défaite en finale à Rome, sacres à Madrid et à Roland-Garros.
 
 
 

AFP
Mercredi 20 Août 2014

Lu 121 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs