Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Flashs




Flashs
Visites 
 
Un voyage de et vers les provinces de Laâyoune et Smara a été organisé, jeudi, dans le cadre de l'opération d'échange de visites familiales entre les camps de Tindouf, sur le territoire algérien, et les provinces du Sud du Royaume, supervisée par le Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR).
Selon un communiqué du bureau de la Coordination marocaine avec la Minurso, parvenu à la MAP, ce troisième voyage au titre de l'année 2014 a bénéficié à 129 personnes issues de 23 familles.
Ainsi, 44 personnes originaires des provinces de Laâyoune et Es-Smara, appartenant à 11 familles, ont quitté l'aéroport Hassan 1er à Laâyoune vers Tindouf, indique le communiqué, ajoutant que 85 personnes issues de 12 familles sont arrivées sur le même avion, en provenance des camps de Tindouf.
 
Arrestations
 
La police judiciaire de la préfecture de police de Marrakech a réussi à démanteler une bande spécialisée dans le vol de voitures et la falsification des plaques d'immatriculation et des numéros de châssis, a-t-on appris jeudi de source policière.
Trois éléments de la bande ont été arrêtés et 11 voitures volées saisies lors de cette opération menée en coordination avec les éléments du 3ème arrondissement de police à Marrakech, ont précisé des responsables de la préfecture de police de Marrakech.
Les voitures saisies, des outils utilisés dans la falsification de numéros de châssis des véhicules volés, des documents falsifiés et des sommes d'argent saisies auprès du cerveau de la bande, ont été montrés à la presse.
 
Emprisonnement
 
La Chambre criminelle (2ème degré) chargée des affaires du terrorisme près l'annexe de la Cour d'appel de Salé a décidé, mercredi, de confirmer des peines prononcées au 1er degré allant de 5 à 10 ans de prison ferme contre dix personnes accusées de tentative de meurtre d'une voyante à Salé.
La Cour a ainsi confirmé les peines de 10 ans de prison ferme prononcées en premier ressort à l'encontre de deux prévenus, de 8 ans de prison contre trois autres, et de 5 ans de prison ferme à l'encontre de cinq mis en cause.
Les accusés étaient poursuivis pour "constitution d'une bande criminelle pour planifier des actes terroristes dans le cadre d'un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l'ordre public par l'intimidation et la violence, incitation et tenue de réunions publiques sans autorisation préalable".
L'affaire remonte à octobre 2012 quand deux personnes ont tenté de s'introduire dans la maison d'une voyante à Salé. 

Samedi 17 Mai 2014

Lu 374 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs