Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Flashs




Flashs
Condamnation
 
Un Britannique soupçonné de pédophilie a été condamné mardi à 20 ans de prison par un tribunal de Tétouan pour «enlèvement» et «tentative de viol» sur mineures, a-t-on appris auprès d’une ONG locale.
Robert Bill, un Gallois de 59 ans, qui a plaidé non coupable et dispose de 10 jours pour faire appel, a également écopé d’une amende de 100.000 dirhams. Il avait été arrêté en juin 2013 dans une station-service de Tétouan où des passants avaient entendu des cris d’enfant en provenance de son véhicule. 
Plusieurs personnes avaient encerclé la voiture, immatriculée en Espagne, et prévenu la police, la fillette en sortant indemne.
Selon des ONG, l’homme était aussi accusé d’«enlèvement» et «tentative de viol» sur deux autres fillettes, à Tétouan et Chefchaouen.
 
Accident
 
Trois personnes ont été tuées et trois autres ont été blessées plus ou moins grièvement, dans un accident de la circulation survenu, mardi soir, dans un virage près du douar Modj, à proximité de Aïn Asserdoun, à Béni-Mellal. Selon une source des services de sécurité, l’accident est survenu lorsqu’une voiture s’est renversée après que le conducteur a perdu le contrôle du véhicule.  Les blessés ont été transportés à l’hôpital régional de Béni-Mellal. 
 
Certificats
 
La Chambre correctionnelle près le tribunal de première instance de Rabat a condamné, lundi, un médecin à dix mois de prison ferme assortis d’une amende de 20.000 DH, pour avoir fourni de faux certificats médicaux sans procéder aux examens nécessaires.
Le Parquet général avait placé le mis en cause, qui travaillait au Centre hospitalier universitaire Ibn Sina à Rabat, en détention préventive pour avoir délivré des certificats médicaux contenant de fausses données sans procéder à des examens. Les éléments de la sûreté nationale à Rabat avaient procédé en février dernier à l’arrestation du prévenu, après avoir mis la main sur un individu qui jouait le rôle d’intermédiaire entre lui et les personnes souhaitant obtenir un certificat médical sans se soumettre aux examens nécessaires, moyennant des sommes d’argent qui variaient selon la durée d’arrêt de travail demandée. 
 
 

Jeudi 17 Avril 2014

Lu 230 fois


1.Posté par mokhtar le 18/04/2014 08:06
C est des prisons comme guantanamo ou meme la pendaison pour ce genre de type.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs