Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Flashs




Flashs
Hooliganisme
 
Des actes de hooliganisme ont éclaté dimanche à l’issue d’un match de football opposant le club d’Adrare Ait Baha à Taqadom Biougra, comptant pour le championnat de quatrième division (Ligue du Souss), a-t-on appris auprès des autorités locales. Suite à ces actes, les forces de l’ordre sont intervenues pour séparer les supporters des deux équipes, dont le nombre est estimé à 500 personnes, ajoute la même source, relevant qu’un membre des Forces auxiliaires a été légèrement blessé lors de cette intervention.
La Gendarmerie Royale d’Ait Baha a procédé à l’arrestation de deux fauteurs de troubles, indique la même source, précisant qu’une enquête a été ouverte pour identifier les autres personnes impliquées dans cet incident.
 
Arrestations
 
Une bande de malfaiteurs impliquée dans le vol de motocyclistes a été mise récemment hors d’état de nuire par les services de la police judiciaire de Fès.  Les membres de la bande, âgés entre 20 et 22 ans, jetaient leur dévolu sur les amis et les proches. Leur modus operandi consiste à emprunter la motocycliste ciblée pour reproduire le double de la clé. 
Comme l’objet convoité est bien repéré à l’avance, la bande suit les déplacements de la victime, attendant que celle-ci gare son scooter avant de dérober l’engin sans difficulté. 
Les prévenus, originaires des quartiers Montfleuri et Narjiss et qui ont à leur actif six opérations similaires de vol, ont été déférés devant la justice pour association de malfaiteurs et vols.
 
Emigration
 
Les corps de cinq migrants ont été rejetés dimanche par la mer au large des côtes de Nador et de Driouech, ont annoncé les autorités locales.
Selon les mêmes sources, quatre d’entre eux, de nationalité sénégalaise, ont été identifiés et une embarcation gonflable a été également rejetée par la mer au même endroit.
Les côtes de Nador, Tanger, Al Hoceima et Tétouan sont les lieux privilégiés par les émigrants clandestins, en majorité subsahariens, pour tenter de rejoindre l’Europe via les côtes espagnoles.  Une partie d’entre eux tente d’entrer dans les enclaves occupées de Sebta et Mellilia, par voie terrestre tandis que d’autres s’aventurent à traverser le Détroit de Gibraltar.
 
 
Tentative avortée
 
Un groupe de 150 immigrés subsahariens ont tenté de forcer les barrières grillagées séparant le préside occupé, Mellilia, du Maroc, a informé l’agence espagnole, Europa Press. Cette nouvelle tentative, survenue dimanche, a été avortée par la Guardia civil espagnole. La porte-parole de la délégation du gouvernement à Mellilia a assuré qu’aucun immigré n’a pu entrer au préside occupé et que «toutes les tentatives se sont produites dans une zone proche du cimetière musulman de Mellilia».
 

Mardi 4 Février 2014

Lu 233 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs