Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Flashs




Flashs
Condamnation

Six ans après les faits, deux gardes-côtes grecs ont été condamnés à de la prison pour avoir torturé deux migrants marocains sur l'île de Chios (est) en 2007, a indiqué mardi l'agence de presse grecque ANA.
L'exécution des peines, de respectivement trois et six ans de prison, est suspendue à la décision qui sera rendue lorsque l'affaire sera jugée en appel, à une date qui n'est pas encore fixée, selon l'agence ANA (semi-officielle). Les deux gardes-côtes étaient accusés de tortures et traitements dégradants sur deux migrants marocains.

Report

Le procès en appel de 13 étudiants, condamnés en août 2012 par le tribunal de première instance de Kénitra, notamment pour violence contre les forces de l'ordre, a été reporté au 7 janvier prochain. Onze étudiants, arrêtés en mars 2012, rappelle-t-on, étaient poursuivis en état d'arrestation et deux autres en état de liberté, pour violence contre les forces de l'ordre au cours de l'exercice de leurs fonctions, insubordination, saccage de biens publics, port d'armes, attroupement armé et obstruction de la voie publique.

Saisie

La police judiciaire du district de Sidi Bernoussi (Casablanca) a saisi 45 kg de chira et mis fin aux agissements de cinq présumés impliqués dans ce trafic de drogue, indique-t-on mardi de source policière.
La même police, dans le cadre de sa mission sur le terrain dans la lutte contre le trafic de drogue notamment aux alentours des établissements scolaires, a appréhendé deux dealers qui écoulaient de la chira et du maâjoun.

Arrestations

Une bande de malfaiteurs spécialisée dans le vol de câbles téléphoniques et de batteries, a été démantelée dimanche dernier, par la gendarmerie Royale d'Erfoud.  Ces vols de câbles et batteries qui appartenaient aux trois opérateurs de téléphonie, ont été perpétrés à Errachidia, Agadir et Ouarzazate. Des perquisitions ont permis la découverte et la saisie de 48 batteries d'une valeur estimée à 192.000 DH et de deux véhicules ayant servi au transport du butin. Cinq mis en cause, dont deux receleurs, qui ont à leur actif 16 actes similaires, ont été arrêtés et présentés à la justice.
 

Libé
Jeudi 28 Novembre 2013

Lu 230 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs