Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Flashs




Flashs
Accidents

Quinze personnes ont été tuées et 1.413 autres blessées, dont 75 grièvement, dans 1079 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain pendant la semaine allant du 23 au 29 septembre dernier. Ces accidents sont principalement dus au défaut de maîtrise des véhicules, à l'excès de vitesse, à l'inadvertance des piétons et des conducteurs, au non-respect des feux de signalisation et du stop, au non-respect de la priorité, à la circulation sur la voie de gauche et en sens interdit, à la conduite en état d'ivresse, au changement de direction non autorisé et au dépassement non autorisé, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Mouvement

Des agents d'autorité nouvellement affectés dans le cadre du mouvement opéré récemment par le ministère de l'Intérieur, ont été installés dans leurs nouvelles fonctions dans plusieurs unités de l'administration territoriales du Royaume.
A Kénitra, où 12 nouveaux agents d'autorité dont une femme ont été affectés et à Sidi Slimane, le mouvement a porté sur deux agents d'autorité.
A la préfecture d'Agadir Ida Outanane, où douze agents d'autorité, dont une femme, ont été affectés et à Guelmim, sept agents d'autorité ont été installés dans leurs nouvelles fonctions.

Démenti

La délégation du ministère de la Santé à Zagora a démenti, mercredi, les informations publiées par certains médias faisant état de manquements au niveau de l'hôpital provincial de la ville, affirmant que le staff médical ayant pris en charge la parturiente, décédée au cours de l'accouchement, a convenablement accompli son devoir professionnel et humain en vue de sauver la maman et le bébé.
Dans une mise au point parvenue à la MAP réfutant les informations selon lesquelles le bébé aurait été touché lors de l'accouchement par des ciseaux au niveau de la tête, la délégation souligne que le staff médical a agi en toute responsabilité et a tout mis en oeuvre pour procéder à une ablation de l'utérus suite à une hémorragie aiguë et importante, précisant qu'il s'agit d'une complication difficile à gérer même au niveau des grands centres hospitaliers universitaires.

Libé
Vendredi 4 Octobre 2013

Lu 334 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs