Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Flashs




Flashs
Sondage
 
L’examen et l’étude d’une proposition de loi sur la réalisation et la publication des sondages d’opinion sur les référendums et les élections au Maroc ont été reportés à une date ultérieure. Dans une déclaration à « Libé », Said Eddour, le président de la Commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales, du logement et de la politique de la ville à la Chambre des représentants, a souligné que l’examen de ce texte proposé par le groupe istiqlalien était prévu pour le mardi 15 janvier, mais ce groupe  a demandé de l’ajourner, parce qu’il coïncide avec une journée d’étude organisée par ledit groupe au sujet du droit de présenter des pétitions aux pouvoirs publics.
 
Condamnation
 
Le Collectif des familles des disparus en Algérie (CFDA) a "condamné l'arrestation arbitraire d'un militant franco-algérien des droits de l'Homme", jeudi à l'aéroport international d'Alger, qui était rentré en Algérie après un exil de plus de 20 ans. "Iskander Debbache, ancien militaire, a fui l'Algérie en 1992 suite à des menaces qu'il avait reçues. Il s'est réfugié en Argentine puis s'est installé en France au début des années 2000. Après 20 ans d'exil, il souhaitait retourner dans son pays natal, revoir ses proches et rejoindre sa future épouse. Or, ayant à peine foulé le sol algérien, il a été interpellé sans aucun motif légal par la police des frontières, interrogé puis livré aux services du département du renseignement et de la sécurité (DRS), précise le CFDA dans un communiqué.
 
Expulsion
 
Les autorités espagnoles ont décidé d’expulser 17 Marocains survivants du naufrage d’une patera survenu  le 13 décembre dernier à proximité de l’Ile Lanzarote (les Iles Canaries), et au cours duquel ont trouvé la mort  six Marocains natifs de Sidi Ifni, et deux ont été portés disparus. Selon le journal espagnol « El Pais », le ministère public « n’a pas l’intention de solliciter le gel de la décision d’expulser les 17 survivants du naufrage de la patera « El Jabillo » en attendant de connaître les causes de ce drame. Et d’ajouter que deux d’entre eux devaient être expulsés la nuit du vendredi, alors que les autres le seront le 28 du mois courant. Pour rappel, les rescapés réclament des indemnisations aux autorités espagnoles.

Libé
Samedi 12 Janvier 2013

Lu 143 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs