Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Finances publiques Aggravation du déficit budgétaire




Finances publiques  Aggravation du déficit budgétaire
Les dépenses d'investissement du budget général se sont-elles établies à 19,7 MMDH à la fin juin 2012 contre 20,6 MMDH un an auparavant, soit une diminution de 4,5% ou ont-elles diminué de 6,2%, passant de 21,8 MMDH à la fin juin 2011 à 20,4 à fin juin 2012? Le Bulletin mensuel de statistiques des finances publiques de la trésorerie générale du Royaume daté de juin 2012 n'en dit pas mot. Tout au plus s'est-il contenté de nous livrer les deux versions sans nulle explication à même de nous permettre de comprendre les tenants et les aboutissants de cette différence notable des chiffres contenus dans sa première et sa sixième page.
Selon ses rédacteurs, à l'issue de premier semestre 2012, et en comparaison avec la période correspondante de 2011, l'exécution de la loi de Finances a laissé apparaître une augmentation des recettes et dépenses ordinaires, respectivement de 2,7% et 22,6%, dégageant ainsi un déficit budgétaire de 21,6 MMDH.
En effet, les recettes ordinaires se sont établies à 101.4 milliards de dirhams à fin juin, soit une hausse 2,7% par rapport à l'année précédente, ce qui est dû, essentiellement, aux hausses des recettes douanières et fiscales.   S'agissant des recettes douanières, elles se sont élevées à 27,8 milliards de dirhams à fin juin enregistrant ainsi une hausse de 5,9%, suite à la diminution des droits de douane (-4,9%),  la hausse des recettes de TVA à l'importation (+9,5%) et de celles TIC sur les produits énergétiques (+5,9%). En ce qui concerne les autres TIC, leurs recettes ont augmenté de  5,3% en raison essentiellement de la hausse de la TIC sur les tabacs manufacturés (+7,4%).
 Pour ce qui est des recettes fiscales, elles se sont situées à 90,6 MMDH augmentant ainsi de 8%. Et ce, suite à un accroissement de 9,2% de la fiscalité domestique : pour l'impôt sur les sociétés (IS) (+4,5%),  quant à l'impôt sur le revenu (IR) (+21,7%), TVA intérieure (+9,2%), droits d'enregistrement et timbre (+5,3%) et majorations de retard (-25,1%). La hausse de l'IR s'explique notamment par la prise en compte au niveau des recettes de l'IR à fin juin 2012 de l'impact de la hausse des salaires décidée à partir de mai 2011. Pour ce qui des recettes non fiscales, elles se sont situées à 9,3 MMDH diminuant ainsi de 31,8%, une baisse qui résulte essentiellement de la réalisation à fin juin 2011 d'une opération de privatisation de 5,3 MMDH (cession de 20% du capital de la BCP). Ces recettes se sont consolidées par le versement par l'OCP de 2 MMDH durant le mois de juin 2012 au titre des dividendes.
Quant aux dépenses, elles ont atteint 134,9 MMDH à la fin du premier semestre 2012, en hausse de 13,5% par rapport à la fin juin 2011 qui s'explique par une augmentation de 24,1% des dépenses de fonctionnement conjuguée à une baisse de l'investissement et des charges de la dette budgétisée de 4,5% et de 5,8% respectivement.
 Concernant les dépenses de fonctionnement, qui se sont situées à 93,9 MMDH, elles ont été tirées vers le haut, principalement, par l'augmentation des charges de compensation qui ont augmenté de 62,6% atteignant 26,8 MMDH contre 16,5 un an auparavant.
Le traitement des salaires a, quant à lui, absorbé 47,8 MMDH contre 41,2 MMDH auparavant, soit une hausse de 16,1% en raison notamment de l'impact des recrutements et promotions opérés ainsi que de la hausse des salaires de 600 DH décidée dans le cadre du dialogue social, avec effet à partir de mai 2011.
 
 

MOHAMMED TALEB
Samedi 14 Juillet 2012

Lu 425 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs