Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Finale retour du play-off de basketball : La RSB goute aux délices de la consécration




Finale retour du play-off de basketball : La RSB goute aux délices de la consécration
Le rideau est tombé, lundi en nocturne dans la salle omnisport Moulay El Hassan de Berkane sur le championnat national de première division de basketball au titre de la saison sportive 2011-2012.  Le titre est revenu à la Renaissance sportive de Berkane qui a disposé en finale retour du Wydad de Casablanca sur le score de 67 à 65.
Ainsi la troisième manche de la finale entre la RSB et le WAC n’aura pas lieu. Le Wydad, défait à l’aller  Casablanca in extremis 65/67, a raté le coche encore une fois après la fameuse finale de l’édition précédente face à l’ASS. 
Lors de la finale aller, selon les observateurs, la responsabilité de la défaite incombe à Frouga Abdelfetah, auteur d’une faute avantageant l’équipe berkanie qui lui a permis de revenir à la marque et de s’adjuger le gain de cette première manche hors de ses bases. En revanche, lors du match retour, la responsabilité incombe à El Aasli Alaâ qui a offert une balle de match à Amine Barezi qui n’a pas raté l’occasion pour offrir à son club son premier titre de champion du Maroc. 
La finale retour était une rencontre où stress, nervosité et suspense étaient de rigueur, mais elle ne manquait pas d’être plaisante et pouvait basculer d'un côté comme de l'autre.
En dépit de l'atmosphère qui a régné à la salle de Berkane, les Wydadis n'ont en aucun moment lâché prise pour jouer à fond leur chance: 14-16 pour le WAC au premier quart-temps, 29-22 au terme du deuxième et 39-35 à la fin du troisième quart-temps. 
La dernière dizaine de minutes était cruciale pour les deux coaches jusqu’au coup de sifflet final où l’issue de parité a prévalu : 54-54. La prolongation de cinq minutes a été à l’avantage de la formation berkanie qui a plié les débats de cette confrontation sur le score de 67 à 65.    
Dès que les arbitres, crédités d’ailleurs d’une bonne prestation, ont sifflé la fin de ce match, une grande joie a éclaté dans les tribunes et sur l'aire de jeu: la RSB est championne du Maroc pour la première fois de son histoire. Un  résultat mérité et ce grâce aux efforts accomplis par toutes les composantes du club. Preuve en sont les bons recrutements de Papis Mouhamadou, Reda Ghalioui, Soufiane Rafii, Amine Barezi et Karim Nesba pour ne citer que ceux-ci. 
Chez les dames, l'Ittihad de Tanger, finaliste de la Coupe du Trône face au Tihad Sportif, a remporté, également lundi dans cette même salle de Berkane, le championnat du Maroc en prenant le meilleur sur le CODM Meknès sur le score étriqué de 50  à 48.
 
 
 
 
 
 
 


Libé
Mercredi 27 Juin 2012

Lu 468 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs