Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fin de l’enquête sur l’assassinat d’un Français à Agadir




Fin de l’enquête sur l’assassinat d’un Français à Agadir
Deux personnes ont été arrêtées à Agadir et inculpées pour «homicide volontaire» après la découverte fin juin du corps calciné d’un ressortissant français, a rapporté mardi l’agence MAP.
Le cadavre a été découvert le 22 juin au «douar Ait Abbou Drarga», selon la même source. Il s’agit d’un retraité français qui résidait dans cette ville balnéaire du sud marocain, a précisé à l’AFP une source judiciaire.
L’enquête ouverte par la Gendarmerie Royale a permis l’arrestation puis l’inculpation pour «homicide volontaire» d’une femme et de son frère, a de son côté relevé la MAP.
Si la découverte du corps calciné remonte au 22 juin, selon la même source,  la disparition de cet homme âgé de 65 ans et originaire de Haute-Garonne “avait  été signalée dès le 9 juin”, ont indiqué les autorités locales à l’AFP.
  Ses restes ont été découverts dans une valise, abandonnée à proximité du  douar de Drarga, dans l’arrière-pays d’Agadir, ont-elles précisé.
  L’enquête ouverte par la Gendarmerie royale a permis l’identification de  « Daniel L. », un ancien employé d’imprimerie, puis d’établir un lien avec une  jeune femme d’une trentaine d’années, originaire de Fès.
  Cette suspecte « a laissé entendre qu’elle avait bénéficié de la complicité  de ses deux frères », a-t-on ajouté.
 Placées en garde à vue, ces trois personnes ont été présentées mercredi à  un juge d’instruction.
 D’après une source judiciaire, la victime aurait pu faire l’objet d’un  « chantage ».
Contactée, l’ambassade de France à Rabat a affirmé que le consulat général d’Agadir était «en contact permanent avec les autorités marocaines» sur ce dossier.
Le ministère de l’Intérieur n’a fait aucun commentaire à ce stade.
Agadir est l’une des principales destinations touristiques du Royaume, que nombre de Français choisissent comme lieu de résidence pour leur retraite, parmi les quelque 80.000 ressortissants de ce pays que compte le Maroc.
En mai, un autre fait divers avait impliqué une ressortissante française, dont le corps avait été retrouvé dans un jardin de Fès. La jeune femme, «diabétique», aurait été enterrée vivante, selon les premiers éléments de l’enquête, et un homme avait été mis en examen pour «homicide volontaire».
 

Vendredi 11 Juillet 2014

Lu 5572 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs