Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Films sans tabac : L’OMS appelle à bannir une promotion néfaste




Les films comportant des scènes de consommation de tabac devraient faire l’objet d’une classification, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).
«Alors que la publicité pour le tabac est de plus en plus strictement réglementée, le cinéma est l’un des derniers canaux par lesquels des millions d’adolescents sont exposés sans restriction à des images de consommation de tabac», a fustigé le Dr Douglas Bettcher, directeur du Département OMS Prévention des maladies non transmissibles.
Persuadé que «la consommation de tabac dans les films peut constituer une forme efficace de promotion des produits du tabac», ce dernier a rappelé que «le droit international impose aux 180 parties à la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabagique d’interdire la publicité en faveur du tabac, la promotion et le parrainage».
Cette situation, l’agence onusienne l’a déplorée dans un récent rapport sur les films sans tabac, Smoke-Free Movies Report – From evidence to action.
Parce que le cinéma rend des millions de jeunes esclaves du tabac, l’OMS a appelé les gouvernements à appliquer une classification des films dans lesquels on consomme du tabac en vue « d’empêcher les enfants et les adolescents de commencer à fumer des cigarettes ou à consommer d’autres formes de tabac », justifie-t-elle.
Pour l’organisation, il n’y a pas de doute que «certaines mesures concrètes, notamment la classification des films comportant des scènes de consommation de tabac et la diffusion préalable d’avertissements antitabac, peuvent empêcher les enfants du monde entier de découvrir ces produits, de sombrer dans l’addiction tabagique et de connaître le handicap et la mort qui lui sont associés», a-t-elle souligné dans un communiqué.
Poursuivant son argumentaire, l’organisation a cité des études menées aux Etats-Unis d’Amérique qui ont montré que «chez les adolescents, 37% des nouveaux fumeurs ont suivi l’exemple donné dans les films». Et de rappeler que «les Centers for Disease Control and prevention des Etats-Unis d’Amérique ont estimé qu’en 2014, l’exposition à la consommation de tabac dans les films aurait incité dans ce seul pays plus de six millions d’enfants à devenir fumeurs. Deux millions d’entre eux décéderont de maladies liées au tabac».
On se souvient qu’en 2014, la consommation de tabac apparaissait dans 44% de l’ensemble des films produits à Hollywood, et dans 36% des films destinés à la jeunesse. Entre 2002 et 2014, de telles images figuraient dans presque les deux tiers (59%) des plus gros succès du cinéma.
L’OMS rappelle également qu’il y a deux ans, le Surgeon General des Etats-Unis a déclaré qu’à l’avenir, la classification «pour adultes» des films comportant des scènes de tabagisme permettrait de réduire de près d’un cinquième les taux de tabagisme des jeunes aux États-Unis et d’éviter un million de décès imputables à ces produits chez les enfants et les adolescents d’aujourd’hui.
Pour lutter contre cette forme de publicité et protéger des millions de jeunes tentés d’imiter les acteurs consommant des cigarettes sur le grand écran, le rapport de l’OMS recommande plusieurs mesures. En l’occurrence, la classification selon l’âge des films où apparaissent des produits du tabac, dans le but de réduire globalement l’exposition de la jeunesse à de telles images; la diffusion dans les génériques d’une déclaration où les producteurs attestent qu’ils n’ont rien reçu de valeur de quiconque en l’échange de la consommation ou de la présence de produits du tabac dans le film ainsi que l’arrêt de la pratique tendant à faire apparaître des marques de tabac dans les films.
Dans son rapport, l’OMS recommande également la diffusion obligatoire de messages antitabac avant les films contenant des images sur ce produit, dans l’ensemble des canaux (cinéma, télévision, Internet, etc.) et l’interdiction de toute subvention publique aux productions médiatiques faisant la promotion de la consommation de tabac.

Alain Bouithy
Mercredi 10 Février 2016

Lu 741 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs