Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Film anti-islam : Un copte condamné pour fraude bancaire




Film anti-islam : Un copte condamné pour fraude bancaire
Un copte égyptien résidant dans la région de Los Angeles condamné pour escroquerie bancaire pourrait être impliqué dans la vidéo islamophobe qui a déclenché des manifestations dans le monde arabo-musulman.
Nakoula Basseley Nakoula, 55 ans, qui réside à Cerritos, dans la banlieue de Los Angeles, est cité par plusieurs organes de presse comme étant lié à la production de ce clip de 13 minutes en anglais, qui circule sur internet sous plusieurs titres dont «L’innocence des musulmans».
En faisant la promotion de ce brûlot à petit budget, Nakoula indique que son but était de souligner les discriminations dont est victime selon lui la minorité copte d’Egypte. Les coptes disent craindre des représailles avec la diffusion de ce film.
L’évêque copte de Los Angeles a déclaré à Reuters que Nakoula Basseley Nakoula l’avait appelé jeudi démentant tout lien avec le film.
«Il m’a dit qu’il n’était impliqué en aucune manière dans ce film. Je lui ai demandé : ‘Pourquoi ont-ils mis ton nom dessus?’», a déclaré l’évêque Serapion à Reuters. Nakoula a répondu qu’il était avant tout victime d’une erreur d’identité de la part des médias.
Un autre ecclésiastique de Californie, le père Mauritius de l’Eglise orthodoxe copte de Saint-George à Bellflower, dit que Nakoula a cessé de fréquenter la paroisse il y a trois ans et qu’auparavant, il n’était pas très assidu.
Il dit n’avoir aucune raison de croire que Nakoula ait des vues extrémistes.
Le diocèse copte de Los Angeles a publié un communiqué condamnant et niant tout lien copte avec la vidéo.
«Les producteurs de ce film doivent être responsables de leurs actions», déclare le diocèse. «Le nom sacré de nos paroissiens ne doit pas être associé aux buts d’individus ayant des arrière-pensées. Plusieurs tentatives de Reuters pour contacter Nakoula directement sont restées infructueuses. Il semble toutefois qu’au moins une scène de la vidéo puisse avoir été filmée à son domicile. Une porte montrée dans une scène ressemble énormément à la porte de la maison de Nakoula. Une meute de journalistes faisait le siège du domicile de Nakoula jeudi tandis que la police, appelée dès mercredi soir, maintenait une présence discrète aux alentours.
L’activiste copte de Virginie, Morris Sadek, qui dit avoir joué un rôle dans la promotion de la vidéo, a communiqué à Reuters le numéro de téléphone d’un homme qu’il a décrit comme le réalisateur. Ce numéro en fait remontait au domicile de Nakoula.

Libé
Samedi 15 Septembre 2012

Lu 307 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs