Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Feu Abdellah Mesbahi, doyen des réalisateurs marocains et auteur d'œuvres prodigieuses




Le réalisateur marocain, feu Abdellah Mesbahi, inhumé samedi dernier à Casablanca, s'est distingué par ses œuvres prodigieuses à dimensions nationale, arabe et religieuse. Les créations du défunt, décédé vendredi dernier à l'âge de 80 ans des suites d'une longue maladie, mettent la lumière sur nombre de causes nationales, arabes et islamiques, en particulier la question palestinienne et les crimes perpétrés par l'occupation israélienne dans les territoires arabes occupés. Parmi les œuvres de feu Mesbahi, doyen des réalisateurs marocains, figure le film "Où cachez-vous le soleil", qui traite de la question de l'unité nationale en Egypte, interprété par les acteurs Nour Al Cherif, Nadia Lotfi, Adil Adham et Mahmoud El Melligi.
Le président de l'Union des producteurs arabes, Ibrahim Abou-Zikri, a déploré, dans un communiqué, la perte de cet artiste hors pair, rappelant les efforts du feu Mesbahi pour éclairer l'opinion publique arabe et islamique, qui lui ont valu l'hommage de nombreux médias arabes et étrangers. Le défunt artiste, père de la réalisatrice Imane Mesbahi, a réalisé 21 longs-métrages, dont "Mes chers amis" (Ahibai Al Aizae), "Les pleurs des anges" (Boukae Al Malaikae), "Silence, sens interdit" (Sukut Al Itijah Al Mamnu) et "Feu vert" (Al Dawe Al Akhdar). Il a également réalisé de nombreux films égyptiens, notamment "Demain la terre ne changera pas" et "J'écrirai ton nom sur le sable", outre des séries télévisées comme "Abir Sabil" et "Lorsque les hommes pleurent".
Natif d'El Jadida en 1938 et diplômé de l'Ecole supérieure d'études cinématographiques (ESEC) de Paris en 1956, feu Mesbahi a travaillé au côté du comédien de théâtre et du cinéma, Jean Vilar, dans la troupe du Théâtre national français où il a côtoyé de grands artistes tels que Arrison Wells. Il fut membre du jury au Festival de Berlin, président de l'Union du cinéma arabe au Caire et directeur du Centre de la coopération internationale dans le domaine culturel à Dubaï, ainsi que membre du secrétariat général de la Ligue islamique mondiale (LIM) à La Mecque. 

Mercredi 21 Septembre 2016

Lu 330 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs