Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fête internationale de la musique : Vigon sur la scène casablancaise




En voilà une bonne nouvelle pour les amateurs de musique rock et de soirées très show et remuantes. Alors que l’été approche, on apprend que la fête de la musique- qui coïncide avec le premier jour de la saison estivale dans l’hémisphère nord- aura un parfum très rock à Casablanca. Et pour cause : Vigon a choisi d’y poser ses valises, à l’occasion de cet événement musical, une tradition célébrée au Maroc et dans une centaine de pays depuis plus d’une vingtaine d’années.
Le soul man fêtera donc la musique à Casablanca. Il donnera un concert le 20 juin courant, à partir de 21h, sur la terrasse du Megarama de Casablanca. Une nouvelle occasion pour cet artiste d’origine marocaine de rencontrer ses compatriotes dont de nombreux fans, après sa brillante prestation au Théâtre Mohammed V. C’était lors de la onzième édition du Festival Mawazine, organisée du 18 au 26 mai dernier à Rabat, où l’artiste et son groupe The Dominos avaient enflammé un public nombreux et très enthousiaste venu applaudir son idole.  Un show qui avait alors marqué de la plus belle manière le grand retour du crooner sur la scène nationale. Après des années d’absence.
Organisé par On Air Production, «ce concert s’inscrit dans la continuité d’une année 2012 intense, marquée notamment par sa participation à l’émission «The Voice» sur TF1, ainsi qu’une représentation de Vigon and the Dominos qui a enflammé le théâtre Mohammed V de Rabat le 21 mai dernier, dans le cadre du Festival Mawazine», écrivent les promoteurs de ce show dans une note d’information.
Avec une voix envoûtante, un charme naturel et une prestance sans égale, il n’y a pas de doute que le natif de Rabat (de son vrai nom Abdelghafour Mohcine) proposera de véritables moments de détente à des Casablancais déjà très portés sur le rock.
C’est à 19 ans que Vigon décide de s’installer à Paris. Le jeune Marocain d’alors, qui affectionne la musique rock depuis son jeune âge, espère y fourbir ses armes dans ce genre de musique.
Au golf de Drouot, principale discothèque rock de la capitale française, il s’investit avec abnégation au point de séduire bien d’observateurs qui l’encouragent à poursuivre sur cette voie. Très vite, les portes s’ouvrent au crooner marocain devenu, en si peu de temps, une véritable bête de scène.
Vigon se voit alors proposer à plusieurs occasions d’étaler au grand jour son talent. Il parvint alors à s’imposer lors des premières parties d’artistes de renom tels Stevie Wonder, Sam & Dave, Bo Diddley, encore Otis Redding. La reprise d’un de ses titres, «Harlem Schuffle», par les Stones viendra plus tard confirmer tout le bien que l’on pense de lui.
Pour asseoir cette notoriété naissante, il crée un groupe : les Lemons. Mais c’est avec le deuxième groupe que Vigon marque la scène avec la sortie, en 1967, du fameux tube «Harlem Shuffle».
C’est donc cet artiste d’exception resté à l’affiche, malgré des années passées et chantant en anglais aussi bien qu’en arabe et berbère, qui fera danser très prochainement les Casablancais avec un swing que l’on dit «indémodable». Un grand moment de bonheur à partager avec celui qui s’est produit dans toute l’Europe et qui a séduit de grands artistes. 

Alain BOUITHY
Vendredi 8 Juin 2012

Lu 507 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs