Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fête de la rentrée universitaire : L’œuvre du poète Mustapha El Kasri à l’honneur




Fête de la rentrée universitaire : L’œuvre du poète Mustapha El Kasri à l’honneur
L’Institut universitaire de la recherche scientifique (IURS)-Université Mohamed V Souissi, a rendu récemment un vibrant hommage au poète et traducteur Mustapha El Kasri, décédé le 11 février 2009 à Rabat à l’âge de 86 ans. C’était lors  de la fête de la rentrée de cet établissement dont le coup d’envoi a été donné, mardi 2 octobre, autour du thème central : «L’éducation à l’environnement et au développement durable».
L’hommage a été célébré autour de deux événements culturel et artistique. Le coup d’envoi de la cérémonie a été donné par la projection d’un film documentaire de 20mn sur le parcours de cet illustre homme de lettres. Intitulé «La traduction: une gageure»,  ce documentaire est l’œuvre des cinéastes Mohamed Belfquih, Tariq El Amrani et Abdelkrim El Kasri. Sa présentation a été suivie d’un débat sur l’homme et son œuvre.
La journée s’est achevée par l’inauguration d’une exposition des ouvrages signés de l’illustre personnage. L’occasion pour de nombreux étudiants, enseignants et administratifs, auxquels s’adressent ces deux manifestations, de (re)découvrir et d’apprécier à sa juste valeur l’œuvre de cet auteur humaniste, composée essentiellement de textes littéraires et d’essais de critique d’art.
Premier traducteur arabe de l’œuvre d’Antoine de Saint-Exupéry “Le Petit Prince” et “Les Fleurs du mal” de Charles Baudelaire, Mustapha El Kasri a également traduit en langue arabe d’autres œuvres tout aussi importantes. Telles que “Les Caractères” de La Bruyère et “Les maximes” de François de la Rochefoucauld.
L’auteur marocain s’est aussi intéressé à la poésie de grandes pointures notamment les poètes Saint-John Perse, Mallarmé, Paul Valéry, Victor Hugo, Federico García Lorca et Rabîndranâth Tagore. Dans l’autre sens, on lui doit aussi la trtaduction en langue française des poèmes de Nizar Kabbani.
Soulignons que cette exposition de l’œuvre de Mustapha El Kasri se tient jusqu’au lundi 15 octobre (de 10h à 15h).
Par ailleurs, et durant la même période, il sera organisé en boucle la projection d’un diaporama autour de «L’œuvre de Mustapha El Kasri: érudition, poésie et art de la traduction» de Selma El Maâdani.
La fête de la rentrée universitaire se poursuivra autour d’une exposition-vente d’ouvrages à prix réduits au profit des étudiants et chercheurs. Et ce, du 08 au 15 octobre (de 10h à 15h). Ce n’est qu’à partir de mercredi 10, à 15h, que le grand public sera convié à participer à ces festivités à travers une conférence et débat sous le thème «Les droits de l’Homme au Maroc: entre les changements nationaux et les engagements internationaux». Cette rencontre sera animée par Mahjoub Elhaiba, délégué interministériel aux droits de l’Homme.
La fête devait s’achever jeudi 11 octobre à l’issue de la présentation de l’ouvrage du professeur Abdelghani Gartet «Mouvements de terrains dans l’agglomération de Fès» (15h). Cette œuvre a reçu le Prix Hassan II en 2009.

ALAIN BOUITHY
Jeudi 4 Octobre 2012

Lu 542 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs