Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Festival national du film de Tanger : Leila Kilani remporte le Grand prix du FNF pour "Sur la planche"




Festival national du film de Tanger : Leila Kilani remporte le Grand prix du FNF pour "Sur la planche"
La réalisatrice Leila Kilani a été désignée lauréate du Grand prix de la 13ème édition du Festival national du film de Tanger (FNF) pour son long métrage "Sur la planche", lors d’une soirée de clôture de ce grand rendez-vous dédié au cinéma marocain, tenue samedi soir à Tanger.
Premier long métrage de la réalisatrice  native  de Casablanca, "Sur la planche" est une fiction inspirée d’un fait divers. Ce long métrage relate  l’histoire de quatre jeunes femmes de vingt ans d’une usine de crevettes et de textile à Tanger dans une ambiance où s’entremêlent conflits et espoirs. Le film brosse le quotidien de Badia, Imane, Asma et Nawal qui travaillent pour survivre le jour et vivre la nuit. Avec une obsession: bouger.
Au cours de cette soirée, le jury des longs métrages présidé par le philosophe, sociologue et écrivain français Edgar Morin a décerné le Prix spécial du jury à Faouzi Bensaïdi pour son film "Mort à vendre" et celui de la première œuvre au film "Les mécréants" de Mohcine Besri.
Organisé du 12 au 21 courant, à l'initiative du Centre cinématographique marocain (CCM), le Festival du film de Tanger a aussi récompensé Lahcen Zinoun. Ce dernier a en effet remporté le Prix du scénario pour "Femme écrite".
Le Prix du premier rôle masculin a été remis à Mohamed Bastaoui pour son interprétation dans "Mains rudes" de Mohamed Asli tandis que celui du premier rôle féminin est revenu à Jalila Tlemsi pour son interprétation dans "Androman" du réalisateur Azelarabe Alaoui.
Dans le registre des seconds rôles, le FNF a attribué le Prix du second rôle masculin à Amine Najji dans "Androman" d’Azelarabe Alaoui et décerné le Prix du second rôle féminin à Nadia Niazi dans “L'amante du Rif” de Narjiss Nejjar.
Une mention spéciale du jury a été décernée au long métrage "La route vers Kaboul"  du réalisateur Brahim Chkiri.
Présidé par le cinéaste d’origine ivoirienne Fadika Kramo-Lanciné, le jury des courts métrages a également décerné des prix aux meilleures productions de la catégorie. Ainsi, le Grand prix est revenu au film "Sur la route du paradis" réalisé par Uda Benyamina. Le prix spécial du jury a été remis au film "En héritage" de Réda Mustafa alors que celui du scénario est revenu au film "Quand ils dorment" de Maryam Touzani.
Ajoutons qu’une mention spéciale a été décernée au court métrage "Main gauche" de Fadil Chouika.
Soulignons que cette édition a rendu un hommage au comédien Salahddine Benmoussa ainsi qu’aux réalisateurs Mustapha Derkaoui et Abdallah Mesbahi, trois grands noms du 7ème Art marocain qui se sont illustrés de la plus belle manière au fil des années et ont su s’adapter dans divers genres sans jamais faillir ni trahir la réputation qui est la leur.
Pour rappel, 23 longs métrages et autant de courts métrages étaient en compétition officielle lors de cette édition qui a réuni quelque 2800 professionnels issus du monde des arts.

Palmarès complet

Longs métrages :

-Grand prix du Festival à Leila Kilani pour "Sur la planche"
- Prix spécial du jury à Faouzi Bensaïdi pour "Mort à vendre".
- Prix de la première œuvre au film "Les mécréants" de Mohcine Besri.
- Prix du scénario à "Femme écrite" de Lahcen Zinoun.
- Prix du premier rôle masculin à Mohamed Bastaoui dans "Mains rudes" de Mohamed Asli.
- Prix du second rôle masculin à Amine Najji dans "Androman" de Azelarabe Alaoui.
- Prix du premier rôle féminin à Jalila Tlemsi dans "Androman".
- Prix du second rôle féminin à Nadia Niazi dans "L'amante du Rif de Narjiss Nejjar.
- Prix technique de l'image à Kamal Derkaoui pour "L'enfant Cheikh".
- Prix du son à Najib Chlih, Hamid Moutaher, Roberto Carochelli pour "Femme écrite".
- Prix du montage à Ghizlane Assif pour "Le scénario" de Saad Allah Aziz.
- Prix de la musique originale à Mohamed Oussama dans "Androman".
- Une mention spéciale du jury au long métrage de Brahim Chkiri : "La route vers Kaboul".

Courts métrages :

- Grand prix au film "Sur la route du paradis" réalisé Uda Benyamina.
- Prix spécial du jury à "En héritage" de Réda Mustafa.
- Prix du scénario au film "Quand ils dorment" de Maryam Touzani.
Mention spéciale au court métrage "Main gauche" de Fadil Chouika.
MAP

ALAIN BOUITHY
Lundi 23 Janvier 2012

Lu 1083 fois


1.Posté par majida sallmi le 23/01/2012 21:41
le vrai film gagnant est Androman
bravo Az al arabe
bravo Jalila
et surtout bravo Oussama pour ta musique

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs