Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Festival national du film de Tanger : 23 longs-métrages en lice pour la compétition officielle




Festival national du film de Tanger : 23 longs-métrages en lice pour la compétition officielle
L'image mythique d'une lune aux traits humains ouvrira le 13ème Festival national du film (FNF), le jeudi 12 janvier, à Tanger.
Le chef-d'œuvre centenaire de Georges Méliès, "Voyage dans la Lune", sera à l'honneur lors de l'ouverture de cette édition du FNF, au plus grand plaisir des cinéphiles.
La version couleur de ce film que l'on croyait perdu a été retrouvée en 1993 à Barcelone. En 2010, une restauration complète a été engagée par trois spécialistes: deux fondations françaises -la Fondation Groupama Gan pour le cinéma et la Fondation Technicolor pour le patrimoine cinéma- et une collection privée, Lobster Films.
Souhaitant la diffuser auprès du plus large public possible, les deux Fondations ont demandé au Groupe AIR de composer la musique originale du film restauré.
Cette version restaurée a été présentée à l'ouverture du dernier Festival de Cannes, le 11 mai 2011. La projection à l'ouverture du Festival national du film sera donc la première sur le continent africain.
Cet évènement précédé d'une présentation de cette restauration hors du commun sera animé par Gilles Duval, de la Fondation Groupama Gan et Séverine Wemaere de la Fondation Technicolor.  Parallèlement, 23 longs-métrages seront en lice pour la compétition officielle de cette 13ème édition prévue du 21 au 29 janvier 2012 à Tanger. La liste des films, rendue publique par le Centre cinématographique marocain (CCM), a mis fin aux spéculations sur le nombre de films concurrents dans le cadre de ce Festival ouvert à tous les films marocains, sans aucune sélection préalable.
Un chiffre record qui témoigne de l'abondance de la production nationale, mais qui animera encore une fois les débats dans les allées du FNF sur le rapport quantité/qualité de cette production. La compétition s'annonce toutefois rude entre plusieurs films qui ont déjà été appréciés ou primés dans quelques festivals internationaux comme «Les mains rudes», de Mohamed Asli ou «Mort à vendre»  de Faouzi Bensaidi (vus au dernier Festival international du film de Toronto), ou encore «Sur la planche» de Leila Kilani déjà lauréate de plusieurs prix ou «Rêves ardents» de Hakim Belaabbas qui vient de remporter le prix du scénario du dernier Festival de Dubaï. D'autres films restent à découvrir vu que la majorité des longs-métrages qui figurent sur cette liste seront projetés en avant-première.
On retiendra également sur cette liste des réalisateurs de différentes générations, allant du pionnier Hamid Bennani qui présentera son « Enfant Cheikh » à quelques jeunes réalisateurs qui viendront montrer leurs premières œuvres. A noter que sept films de cette section sont les premiers longs-métrages de leurs auteurs et concourent ainsi pour le prix de la première œuvre. Il convient de rappeler également que c'est le philosophe, sociologue et écrivain français Edgar Morin qui présidera le jury longs-métrages qui décernera 12 prix.
Ce jury aura comme vice-président Ahmed Herzenni, sociologue de formation, mais surtout  connu  en tant qu'ex-détenu politique et ex-président du Conseil consultatif des droits de l'Homme.
Le jury courts métrages sera présidé quant à lui par le cinéaste ivoirien Fadika Kramo-Lanciné.

Les films  
sélectionnés

-   Andalousie, mon amour!, Mohamed Nadif
-   Le retour du fils, Ahmed Boulane
-   Nhar Tzad Tfa Dou, Mohamed Keghate
-   Les mains rudes, Mohamed Asli
-   Mort à vendre, Faouzi Bensaidi
-   Femme écrite, Lahcen Zinoune
-   Le bout du monde, Hakim Noury
-   Sur la planche, Leila Kilani
-   Un Marocain à Paris, Said Naciri
-   Omar m'a tuer, Rochdy Zem
-   L'amante du Rif, Narjiss Nejjar
-   Les mécréants, Mohcine Besri
-   Ben X, Mohamed El Younsi
-   La danse du monstre, Majid Lahcen
-   Rêves ardents, Hakim Belaabbas
-   Le scénario, Aziz Saad Allah
-  Andromane de sang et de charbon, Azelarab Alaoui
-   Road to Kaboul, Brahim Chkiri
-   Le sac de farine, Khadija Saidi Leclere
-   Regarde le Roi dans la lune, Nabyl Lahlou
-   Les hommes libres, Ismail Ferroukhi
-   L'enfant Cheikh, Hamid Bénani
-   Pour une nouvelle Séville, Kathy Wazanaazana

M.A
Lundi 2 Janvier 2012

Lu 1382 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs