Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Festival international du cinéma et de la mémoire commune à Nador


26 films seront en lice



Festival international du cinéma et de la mémoire commune à Nador
"Migrations, droits de l'Homme et diversité culturelle en Méditerranée" est le thème retenu pour la 2è édition du Festival international du cinéma et mémoire commune qui sera organisée du 22 au 27 avril prochain à Nador, à l'initiative du Centre de la mémoire commune pour la démocratie et la paix (C.M.C.D.P).
26 films seront en lice dans les catégories longs métrages, courts métrages et documentaires, indique un communiqué du centre.
Le comité qui a sélectionné les films est présidé par le réalisateur marocain Azelarab Alaoui et composé d'artistes, d'académiciens, de défenseurs des droits de l'Homme, précise le communiqué.
Le Centre de la mémoire commune pour la démocratie et la paix a reçu la candidature d'un nombre important de films de la plupart des pays du bassin méditerranéen traitant de la thématique du festival qui sera marqué par la projection de films produits durant les deux dernières années (2011-2012).
Le jury du long métrage sera présidé par Driss Khrouz, directeur de la Bibliothèque nationale de Rabat. L'actrice Latifa Ahrar présidera celui du court métrage, alors que la présidence du jury des documentaires a été confiée à Amina Bouayach, vice-présidente de la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH).
Le festival sera une occasion pour rendre hommage aux personnes actives dans les domaines de la politique, de la défense des droits de l'Homme, de la migration, de la diversité culturelle dans le bassin méditerranéen, à des figures marquantes du cinéma méditerranéen tels l'artiste marocaine Souad Saber, le réalisateur marocain Mohamed Ismaïl et la réalisatrice espagnole Chus Gutierrez.
Des acteurs marocains et étrangers, des représentants d'associations, d'organisations internationales de défense des droits de l'Homme, des personnalités des domaines politique, des droits de l'Homme, du dialogue des civilisations, de la diversité culturelle assisteront au festival.
Le programme prévoit, aussi, l'organisation de différents ateliers, notamment sur la mise en scène cinématographique et l'écriture de scénarios animés par les réalisateurs marocains Azelarab Alaoui et Jihane El-Bahar et la projection de films en plein air, dans les établissements pénitentiaires et les écoles.

MAP
Mardi 19 Mars 2013

Lu 546 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs