Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Festival du henné à Foum Zguid

Le carrefour de la tradition, de la culture et du bien-être




Festival du henné à Foum Zguid
La ville de Foum Zguid dans la province de Tata, s’apprête à vivre un événement inédit empreint d’un important capital sur le plan du patrimoine, de la culture, du charme, du bien-être et du mystique. Le Festival du henné de Foum Zguid 2014, est la deuxième édition d’un événement local à portée nationale et internationale. Il répond à la volonté de ses promoteurs de faire de l’arbre mythique du henné un pilier du développement durable, de la préservation de l’environnement et de la promotion culturelle marocaine avec toutes ses composantes et particulièrement, arabe et amazighe.
Cette rencontre prévue les 25, 26 et 27 février 2014, est organisée par  l’Association Bab Al Khadir et la coopérative Al Hillal, en partenariat avec l’Association Sopra I Ponti (Italie). Elle a pour thématique: « L’arbre du henné, composante du développement durable des oasis et transmetteur du patrimoine culturel national ».
«La thématique que nous avons choisie répond aux objectifs que nous souhaitons atteindre à travers cette rencontre», précise Ali Mach, directeur  du festival, Ainsi, le Festival du henné de Foum Zguid 2014, entend être une rencontre qui vise la valorisation de l’arbre millénaire du henné dans le but d’en faire un vecteur du  développement territorial des oasis et un outil de promotion économique et socioculturelle. En effet, cette édition constitue une nouvelle occasion de promouvoir l’arbre du henné en tant qu’arbre pouvant drainer un important revenu économique pour les populations, favoriser le tourisme et positionner Foum Zguid en tant que haut lieu touristique. Et M. Almoch d’ajouter :«Mettre l’accent sur la culture amazighe et le développement durable, le respect de l’environnement au sein des oasis et le rôle de la femme dans le développement socioéconomique, constitue des objectifs majeurs de cette rencontre ». A l’instar d’autres produits, comme l’huile d’argan et de cactus, l’arbre du henné peut servir à de nombreux usages médicaux et cosmétiques. Ces vertus nombreuses sont peu connues et pas encore exploitées.  Il peut, en outre, présenter un lien qui s’étend du Maroc jusqu’en Inde en traversant de nombreux pays arabes et l’Afrique.
La deuxième édition envisage de capitaliser sur les acquis de la première qui a connu de nombreuses activités culturelles, sportives et sociales. Les organisateurs souhaitent saisir cette occasion pour initier une discussion sur les liens historiques et culturels entre les pays où la culture du Henné existe, tout en abordant l’aspect mythique de cet arbre emblématique et en faisant la promotion de l’éducation à la tolérance, l’ouverture et le respect des autres cultures. L’événement représente une occasion pour créer un espace de dialogue entre les jeunes et les décideurs politiques et économiques.  

Samedi 8 Février 2014

Lu 1820 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs