Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Festival du film éducatif à Fès : Le Grand Prix décerné au film “Fawqa Sahab”




Le film "Fawqa Sahab" (Au dessus des nuages) de l'Académie de l'éducation et de la formation de la Région Rabat-Salé-Zemmour-Zaïr a remporté, samedi soir, le Grand Prix de la 10ème édition du Festival national du film éducatif (Fès, 12-14 mai). Le film primé est le fruit d'un travail collectif d'élèves lors d'un atelier. Il est réalisé par Leila El Ansari.
Le jury a également accordé une mention spéciale à la comédienne Israe Dehhani pour l'excellente interprétation de son rôle d'héroïne dans le film.
Après trois jours de compétition et de débats, le jury, présidé par le cinéaste Hassan Benjelloun, a dévoilé le palmarès de cette édition tout en recommandant de faire appel à davantage de professionnels (réalisation, comédie, scénario, image, son, etc) dans l'objectif d'améliorer artistiquement et qualitativement le produit pour hisser le film éducatif marocain au niveau international.
Selon les membres du jury, leur tâche n'a pas été facile, étant donné que les films en compétition avaient presque le même niveau.
C'est ainsi que le jury a décidé de récompenser par des Mentions spéciales les films : "La famille Bab Krim" de l'Académie de Souss-Massa Draâ, "Rose de papier" (Meknès-Tafilalet), "Ma bibliothèque" (Tanger-Tétouan) et "Hors-jeu" (Taza-Touanate-Hoceima).
Pour ce qui est du Prix d'interprétation féminine, il a été attribué à Fatima Tihamoudite (Souss). Quant au Prix d'interprétation masculine, il est allé à Yassine Wirmane (Casablanca).
Il a été également procédé à la remise à l'Académie de Fès-Boulemane du Prix du scénario du film "Ce n'est pas ma femme" et du Prix de réalisation du film "6x46".
Faisaient partie du jury de cette édition la comédienne Fatima Kheir, la poétesse Touria Majdouline, l'écrivain irakien établi au Maroc Ali Kacimi et l'acteur Salaheddine Benmoussa.
Cette édition a été également marquée par un hommage rendu à l'artiste Hammadi Tounsi et à d'autres artistes ainsi que par l'organisation d'une série de manifestations dont un atelier sur les techniques d'écriture du scénario et un colloque sur "les cinéclubs éducatifs et l'amélioration de la qualité des rôles de la vie scolaire" avec la participation d'une pléiade de critiques tels Khalil Damoune, Ahmed Sijilmassi, Moubarak Housni et Abdelaziz Fakhri.

MAP
Mercredi 18 Mai 2011

Lu 369 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs