Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Festival de théâtre à Dakhla : Promouvoir les productions théâtrales d'expression hassanie




Les participants au 5ème Festival de Dakhla du théâtre hassani, qui s'est achevé dimanche soir, ont été unanimes à souligner l'importance d'encourager le développement des productions théâtrales d'expression hassanie. Selon l'universitaire et critique de théâtre marocain, M. Miloud Bouchaid, qui a présidé le jury de la compétition de ce festival, il est primordial d'ouvrir des ateliers de formation en théâtre pour les troupes amatrices de langue hassanie en vue d'améliorer leurs prestations.
Dans une déclaration à l'issue d'une cérémonie de clôture de ce festival, organisé sous le signe "La régionalisation au service de développement", à l'initiative de l'Association Anfasse pour le théâtre et la culture, M. Bouchaid a noté que le festival "a montré qu'il y a énormément de troupes œuvrant à promouvoir le théâtre hassani, mais qui ont juste besoin d'être aidées et accompagnées, pour des prestations meilleures et plus professionnelles".
Pour le directeur du festival, M. Taoufik Charaf-Eddine, le Festival du théâtre hassani constitue une expérience enrichissante pour le paysage culturel marocain, dans la mesure où il contribue à la valorisation d'un pan essentiel du patrimoine marocain.
"L'objectif de la manifestation est surtout de mettre en valeur les efforts accomplis pour une réelle émergence d'un théâtre d'expression hassanie, de renforcer la présence de ce genre de théâtre sur la scène culturelle nationale et d'encourager les expériences et les recherches dans ce domaine", a-t-il noté.
La cérémonie de clôture du festival, marqué par la présence d'une pléiade d'artistes, des hommes et des femmes du théâtre, s'est déroulée dans une ambiance festive, en présence du wali de la région de Oued-Eddahab-Lagouira, gouverneur de la province de Oued-Eddahab, Hamd Chabar, ainsi que des élus et d'acteurs locaux de différents horizons.
Au cours de cette cérémonie, qui s'est distinguée par la remise de certificats aux troupes participantes, le public a pu apprécier les shows du comédien marocain Abdelilah Khattabi et d'un groupe d'étudiants de la Faculté des lettres et des sciences humaines de Ben Msik de Casablanca.
Le festival a été marqué par la présentation de quatre pièces théâtrales, outre un séminaire sur le théâtre hassani, un atelier sur la narration et une cérémonie de signature du nouvel ouvrage "Hmar Lil" du dramaturge marocain, Abdelkrim Berchid.
Un vibrant hommage a été par ailleurs rendu à Mohamed Maarouf Dahahah, l'une des figures ayant maqué la scène culturelle, artistique et sportive dans la région.
Divers témoignages ont salué à cette occasion les qualités humaines et les vertus de cet homme, et ses contributions aux différents manifestations et évènements à caractère sportif, artistique et culturel dans la région.
Une convention de partenariat a été par ailleurs signée entre la Faculté des lettres des lettres et des sciences humaines de Ben Msik de Casablanca et l'Association Anfass organisatrice de ce festival.

MAP
Mercredi 1 Juin 2011

Lu 93 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs