Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Festival de Marrakech : Monica Bellucci intéressée par le nouveau projet de Kusturica “Histoire marocaine”




Festival de Marrakech : Monica Bellucci intéressée par le nouveau projet de Kusturica “Histoire marocaine”
La sublime actrice italienne Monica Bellucci a dit être intéressée par la nouvelle aventure du célèbre réalisateur serbe Emir Kusturica, qui travaille sur un projet de film intitulé "Histoire marocaine". "Emir Kusturica m'avait présenté l'idée du film, qui devrait réunir les deux acteurs français Taher Rahim et Laila Bakhti. Mais, pour le moment, je n'ai pas assez de détails", a-t-elle confié lundi à la MAP, en marge du 12ème Festival international du film de Marrakech (FIFM).  Sur son parcours cinématographique qui l'a conduite de l'Italie, via la France, jusqu'à la mondialité grâce aux studios hollywoodiens, l'artiste a considéré que sa carrière est un voyage qui lui permet d'expérimenter des univers tout aussi différents que les visions des réalisateurs. "La production cinématographique actuelle en Italie, qui éprouve tant de nostalgie à son âge d'or, n'offre pas des opportunités réelles" comparativement à l'envergure qu'elle a prise au sein de l'industrie cinématographique internationale", a-t-elle dit. Son choix des rôles n'obéit pas à une logique commerciale ou un plan de carrière bien étudié. C'est plus une question de "feeling" car, selon elle, le travail d'acteur consiste à mener des aventures sans trop de calculs.
Dans son jeu, elle a dit s'appuyer sur l'expression du visage et le mouvement du corps pour refléter ses sentiments intérieurs, une approche dont elle a donné l'étendue durant sa dernière apparition dans le film "Rhino season" (2012) de l'Iranien expatrié Bahman Ghobadi. Pour elle, ce fut un rôle "complètement différent" de ce qu'elle a l'habitude de faire. Il lui fallait se soustraire à l'image de la femme occidentale émancipée pour enfiler le personnage d'une femme kurde irakienne opprimée qui milite pour imposer son existence, a-t-elle relaté, estimant que son appartenance à la culture méditerranéenne, encore sous l'emprise du "machisme", l'a aidée à mieux cerner les contours du personnage.
La beauté pourrait-elle, à elle seule, ouvrir les portes du succès dans le monde du cinéma? Monica Bellucci est restée plutôt mitigée. Seulement, elle est certaine que le charme de l'acteur ou de l'actrice passe avant tout autre chose, pour certaines personnes qui le/la confine dans des modèles préétablis, ce qui demande plus d'efforts pour se débarrasser des clichés.  Née en 1964 dans la ville de Città di Castello, Monica Anna Maria Bellucci a commencé dans le mannequinat pour payer ses études, avant de s'orienter vers le septième art. Elle obtient son premier rôle important dans "La Riffa" en 1991.
Celle qui s'est vu attribuer le titre de plus belle femme du monde en 2009, allait enchaîner les succès, notamment "Suspicion", "Le Pacte des loups", "Astérix et Obélix: Mission Cléopâtre", "Les Larmes du soleil" et les deux derniers volets de la saga Matrix: "Matrix reloaded" et "Matrix revolutions".

MAP
Mercredi 5 Décembre 2012

Lu 832 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs