Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Festival culturel de Sidi Belyout : Clôture en beauté




Le Festival culturel de Sidi Belyout a clôturé en beauté, dimanche soir, sa première édition, organisée du 18 au 23 mai sous le signe «Souffles sahraouis ».  Lors de la soirée finale, une foule compacte a pris d'assaut le Complexe culturel de Sidi Belyout, pour apprécier les prestations des stars de la chanson marocaine tels que Meryem Belmir, Hatim Idar, Sami Ray et le groupe amazigh Amanouz.
La star montante, Meryem Belmir, lauréate du prix du jury du Festival de la chanson d'Alger, a enchanté le public en interprétant un répertoire riche et diversifié des chansons marocaines. Le chanteur Hatim Idar, lauréat de l’émission libanaise "Super Star", a aussi ravi les Casablancais, en reprenant des chansons locales, libanaises, égyptiennes et khalijites.  Cette soirée de clôture a été agrémentée également par un spectacle de Rap animé par le groupe Chaht Men et la participation de Sami Ray.  Initié par l'arrondissement de Sidi Belyout en partenariat avec la Coalition marocaine des arts et de la culture, le ministère de la Culture et le Conseil de la ville, cet événement a proposé cette année des spectacles musicaux hauts en couleur  donnés par de grands artistes Naima Samih, Rachida Talal, le groupe Lamchaheb, Bader Rami, Haj Younès.
Outre la musique, cette manifestation a aussi connu l’organisation de conférences-débats, de concours pour les élèves des établissements scolaires relevant de l’arrondissement de Sidi Belyout, d’ateliers autour de thèmes liés à l'environnement ainsi qu’une exposition d'œuvres d’art plastique. Le sport  n’était pas en reste, avec l’organisation d’un match de football entre des équipes constituées de journalistes et d’artistes. 
Selon Moustafa Naciri, président de la commission de la culture au sein du conseil de l’arrondissement de Sidi Belyout,  cette première édition a été une vraie réussite grâce aux efforts déployés par le comité d’organisation. “Je pense que le Festival a atteint son objectif, à savoir créer une dynamique et une animation culturelle et artistique à Sidi Belyout et au niveau de toute la ville de Casablanca. Il entend être un carrefour de rencontres et d’échanges entre les différentes composantes culturelles et artistiques du pays. Je pense qu’on a réussi à atteindre cet objectif», a-t-il affirmé. Il a également noté que cette édition a trouvé un accueil favorable chez les Casablancais. La preuve, le nombre de spectateurs qui ont afflué à chaque spectacle.
M. Naciri a par ailleurs indiqué que la prochaine édition  connaîtra l’implication de nouveaux partenaires et la mise en place d’une gestion plus performante, ainsi que la poursuite de l’objectif initial, à savoir encourager la diversité et la richesse de la culture marocaine. « Une autre région du Maroc sera à l’honneur l’année prochaine», a-t-il conclu.

Hassan Bentaleb
Mercredi 26 Mai 2010

Lu 545 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs