Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Festival WOOMAF à Tanger




La ville de Tanger accueille, du 28 au 30 septembre, la 2ème édition du Festival international des musiques du monde et des arts d'Afrique (WOOMAF) sous le thème "Ensemble, revalorisons le riche patrimoine culturel de notre Afrique", indique un communiqué de la Fondation Dintchen-Coucke, initiatrice de l'événement.
Placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce rendez-vous panafricain vise à mettre en valeur les riches patrimoines culturels des pays d'Afrique et contribuer à renforcer leur rayonnement international, précise le communiqué.
Cette édition, qui mettra à l'honneur le Sénégal, entend promouvoir le métissage musical et artistique entre les artistes de l'Afrique subsaharienne et ceux du Maroc et favoriser l'émergence de nouveaux talents, mais aussi montrer au monde une Afrique fière, positive, digne, riche, diverse et métissée, ajoute la même source.
Trois jour durant, les festivaliers pourront profiter de concerts musicaux qui mettront à l'honneur des artistes venant d'Afrique subsaharienne, du Maroc et d'autres pays du monde, à l'instar de Cheick Tidiane Seck (Mali), Marema Fall (Sénégal), Sarro (Sénégal), Zouk Machine (Guadeloupe), Serge Ananou (Bénin), Saida Fikri (Maroc), Gnawas les filles de Tanger (Maroc), B.I.C (Haïti) ou encore Koumb Queen (Gabon). Des conférences thématiques de haut niveau portant sur des sujets relatifs à la musique, l'art et la culture d'Afrique et animées par d'éminents spécialistes du Maroc, du Sénégal et de la Côte d’Ivoire sont aussi au menu. Il s'agit notamment de "La culture comme ciment des relations Sud-Sud entre le Maroc et les pays d’Afrique subsaharienne", "Le métissage musical Maroc-Afrique: pour quel public?", "Art et artisanat marocain: racines et perspectives" et "Regard sur l'art contemporain africain".
Le festival prévoit également des ateliers artistiques sur la musique, les arts, la bande dessinée et la culture d'Afrique destinés aux enfants et aux adultes, une exposition d’œuvres d'art contemporain et musical au profit des artistes plasticiens et des chanteurs qui exposeront des tableaux d'art contemporain et traditionnel, ainsi qu'une dégustation de mets africains traditionnels, entre autres.
A rappeler que la première édition (13 - 15 octobre 2016) a rencontré un grand succès en mettant le Burkina Faso à l'honneur.

Jeudi 3 Août 2017

Lu 276 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs