Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Festival Timitar : Fabuleux concert de clôture de Kazem Al Saher




Festival Timitar : Fabuleux concert de clôture de Kazem Al Saher
Après  quatre jours d’une fête entièrement dédiée  à la musique amazighe et aux musiques du monde, le rideau est tombé samedi soir sur la 9ème édition du Festival Timitar d’Agadir.
Placé sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, cet événement phare de la saison culturelle et artistique de  la région Souss-Massa-Drâa a été clos, en apothéose, par un concert exceptionnel du grand artiste irakien Kazem Al Saher à la place Al Amal, bondée de monde.
En effet, l’arrivée à Agadir de cette grande star de la chanson arabe était attendue avec impatience par ses fans en particulier et le public gadiri et de la région en général, sans compter les nombreux visiteurs nationaux qui ont fait le déplacement pour assister à cette grande soirée de clôture du Festival Timitar.
Présentée par le duo, Mouna Belhim et Adib Sliki, la soirée devait débuter, comme il est de tradition au Festival Timitar, par un concert de musique amazighe puisqu’à Agadir, ce sont les artistes amazighs qui accueillent les musiques du monde.
C’est la troupe d’Ahwash Asga N’Aoulouze qui ouvrit le bal.Cet Ahswash typique de la région d’Aoulouze dans la province de Taroudant combine danse et chant amazighs savamment rythmés par les percussions. C’est grâce aux femmes, qui ont créé cette troupe en 1993, que cet art a survécu à Aoulouze et a donc pu être apprécié dans plusieurs festivals au Maroc et à l’étranger.
Et tandis que la troupe se produisait sur scène, la place Al Amal se remplissait au fil des minutes alors que le soleil se couchait à l’horizon dardant ses derniers rayons sur la Kasbah et la majestueuse baie d’Agadir.
Tout de suite après, la troupe d’Aoulouze, DJ.  Hassan et VJ. Kalamour prenaient le relais en attendant l’entrée en scène d’Imaghrane.
Emmené par le jeune Larbi, le groupe en chanta le public de la place et en particulier les amazighophones qui chantaient et dansaient dans le peu d’espace vide qui restait, la place étant déjà bien remplie.
Fondé en 1991, le groupe Imaghrane fait désormais partie des groupes de musique amazighe les plus en vue dans le Souss. Originaire de la province de Tiznit, il réunit quatre musiciens de talent. Amour et scènes de la vie quotidienne sont, entre autres, les principaux thèmes abordés dans les chansons d’Imaghrane.  Le public du Timitar a pu ainsi apprécier des morceaux tirés du dernier album du groupe «Timensiwine».
De retour  à son pupitre après le passage d’Imaghrane, DJ.  Hassan finit par chauffer le public à blanc en faisant étalage de son grand talent de DJ. Grâce à un bon mixage musical entre morceaux de musiques amazighe, occidentale,  arabe, et marocaine, DJ. Hassan emballa le public de la place qui dansait à n’en pas finir.
Et de de temps à autre, certains jetaient un coup d’œil sur la scène où les musiciens de l’orchestre Salah Cherkaoui commençaient déjà à disposer leurs instruments tandis que le personnel de la régie mettait la dernière touche à la mise en place avant l’entrée en scène de la grande vedette de la soirée : Kazem Al Saher. Le public attendit encore un moment avant que le maestro, Cherkaoui ne donne de sa baguette le tempo aux musiciens désormais fins prêts pour un concert inoubliable.
Kazem Al Saher fit enfin son entrée sur scène d’une manière simple qui n’a d’égal que l’humilité et le grand cœur de ce chanteur arabe authentique dont l’aura a largement dépassé les frontières de son pays d’origine, l’Irak, et du monde arabe.
Calme et souriant, vêtu d’un costume de soirée de couleur noire avec chemise à col ouvert, Kazem Al Saher, salua très chaleureusement le public de la place Al Amal avant de l’emmener pour un long voyage musical à travers son riche répertoire.
Artiste au grand cœur, Al Sahir subjugua le public venu l’écouter à la soirée de clôture du Festival Timitar. Il lui chanta ses plus belles chansons : Zidini Ichqan, Abhatu âanki, …
Deux temps forts exceptionnels ont marqué ce fabuleux concert : le premier,  lorsqu’une enfant, arborant une tenue aux couleurs nationales et hissée au niveau de la scène, s’est mise à agiter le bouquet de fleurs qu’elle tenait à offrir au chanteur en témoignage de l’amour de l’enfance pour la cause de laquelle l’artiste est engagé. L’ayant remarqué, Kazem Al Saher, est venu jusqu’à elle et se pencha pour lui caresser la joue gauche en signe de grande affection, et pour la remercier de son beau cadeau. Le deuxième temps fort se situa vers la fin du concert. En effet, les deux animateurs des soirées du festival à la place Al Amal, Mouna Belhim et Adib Sliki, montèrent sur scène en compagnie d’un fan pour présenter à l’artiste les drapeaux marocains et irakiens réunis et qui furent déployés ensuite sur scène.
Une fois son concert terminé, à la très grande satisfaction du public qui a pu apprécier la vraie bonne musique arabe, l’artiste remercia le public avant de quitter la scène.
La soirée devait se terminer aux premières heures du dimanche après le concert de l’enfant du pays, Abdelfattah Grini dont le style apporte une note de fraîcheur à la musique orientale.
Après sa participation à l’émission de télé réalité «Album», Grini sort un album intitulé :«Ya Khsartak fi Elyali» qui remporte un vif succès au Moyen-Orient et au Maghreb. Il sera suivi notamment de «Ayesh Hyato».  Abdelfattah Grini s’est fait un public fidèle en Egypte  et au Moyent-Orient.
Enfin, grâce à une grande mobilisation de tous les services concernés, et notamment les services de la sécurité publique, la soirée s’est déroulée dans de bonnes conditions malgré une affluence exceptionnelle.

M’BARK CHBANI
Mardi 3 Juillet 2012

Lu 862 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs